En bref

Cinéma
/ La palme des séjours jeunesses

Le groupe de jeunes festivaliers, Florence Haye et des membres du service jeunesse avant le départ pour Cannes
Le groupe de jeunes festivaliers, Florence Haye et des membres du service jeunesse avant le départ pour Cannes

Ils s’appellent Nicky, Nadia, Sonia, Stéphanie, Lucie, Romain et Sami, ils ont entre 23 et 34 ans, habitent tous Saint-Denis, étudient ou travaillent tous dans le cinéma et sont sur la Croisette depuis lundi à l’occasion du Festival de Cannes. Pour la 6e année la ville de Saint-Denis, en partenariat avec l’association Artes, a décidé d’envoyer une délégation dans le cadre de son programme « Regards jeunes sur le cinéma ». « Avec une telle initiative la ville poursuit son objectif d’accompagner la jeunesse dans la citoyenneté, ses projets professionnels et plus largement l’autonomie, détaille Florence Haye, maire adjointe en charge de la jeunesse. Et puis ce qui enrichit nos jeunes, enrichit la ville. » D’où l’obligation de restitution à l’issue du séjour. « On a prévu de tourner un documentaire, » entonnent en cœur les festivaliers dionysiens qui ne vont pas se contenter de monter les célèbres marches du palais des festivals. Projections et rencontres avec les professionnels et les critiques sont au programme. La municipalité qui a pour principe avec cette opération de changer de public chaque année, lancera un appel à projets dans les prochains mois pour l’édition 2019 de « Regards jeunes sur le cinéma ».