En ville

Porte de Paris / Carrefour Pleyel
/ La nouvelle piste cyclable réjouit

Ouvert en décembre, un nouvel axe cyclable relie la Porte de Paris au carrefour Pleyel. Une piste bidirectionnelle attendue qui ravit les cyclistes.
La piste cyclable Porte de Paris / Carrefour Pleyel était demandée par les associations de cyclistes depuis 2012. © Olivia Kouassi
La piste cyclable Porte de Paris / Carrefour Pleyel était demandée par les associations de cyclistes depuis 2012. © Olivia Kouassi

« On est très satisfait de cet axe », s’enthousiasme Maxime Gadreau, référent de l’association Paris en Selle Plaine Commune. Ouverte mi-décembre, une nouvelle piste cyclable bidirectionnelle relie désormais la Porte de Paris au carrefour Pleyel via le boulevard Anatole-France et la N410. Une piste « très demandée » selon Maxime Gadreau qui permet de connecter deux quartiers auparavant difficilement accessibles à vélo.

LIRE AUSSI : Agressions : les cyclistes en ont ras-le-casque

« Ça fait vraiment du bien parce que Pleyel était coupé du centre-ville, argue François Mouquet, cycliste et ancien membre de l’association Vélo à Saint-Denis. C’est beaucoup plus direct désormais. » Financé par le Département, cet axe de plus d’un kilomètre a été réalisé par Plaine Commune. La Ville est quant à elle chargée de l’entretenir.

« Aucun vélo ne pouvait circuler avant, ou uniquement sur les trottoirs étroits », se souvient le référent de l’association Paris en Selle. Réputé accidentogène, le secteur de la jonction Pleyel était, selon Le Parisien, classé noir par le Département. « C’est un axe demandé par les associations de cyclistes depuis 2012 », ajoute François Mouquet. Un nouvel accès bienvenu qui, selon lui, pourrait inciter à prendre le vélo. « Je félicite Plaine Commune d’avoir eu l’audace de réduire les voies de circulation. La piste est large avec une continuité nette et confortable et le revêtement a été fait, ce qui est assez rare. »

Une piste perfectible

Si l’ouverture de cette nouvelle piste cyclable réjouit, elle reste, selon les associations de cyclistes, « perfectible ». Les marquages au sol ne sont pour l’instant pas terminés et l’entrée de la piste à la Porte de Paris n’est, juge Maxime Gadreau, pas très lisible. « On espère qu’avec le réaménagement de la Porte ce ne sera plus le cas », commente-t-il. Autre contrainte liée cette fois-ci au trafic routier : les demi-sphères en granit installées le long de la piste pour empêcher les véhicules de se garer.

« On ne les voit pas bien, surtout la nuit, détaille Maxime Gadreau. Beaucoup de déchets se retrouvent sur le bas-côté et les potelets empêchent les voiturettes de Plaine Commune de nettoyer les abords de la piste ». Pour lui, l’établissement public territorial reste « à l’écoute de nos contributions » et envisagerait de retirer ces demi-sphères, « quand la fréquentation cyclable sera plus forte ».

LIRE AUSSI / Municipales 2020 : les candidats pédalent

Olivia Kouassi

Réactions

Je regrette que la rédaction de l'article me prête des félicitations sur la réalisation, alors que j'ai largement insisté sur les lacunes et imperfections de cette réalisation. Et pas un mot sur l'occupation de la piste par les poubelles et véhicules au niveau du numéro 86. Enfin, je suis toujours adherent et actif au sein de Vélo à Saint Denis même si je m'exprime en mon nom, pas en représentant de cette association ancienne et active sur la commune.
@Mouquet. Vous devriez faire comme moi. C'est une pseudo piste cyclables pour réguler la circulation auto... Pas améliorer la circulation des vélos. Les roms ont pris leurs aises, même s'ils font attention, leurs mini bus et poubelles sont directement sur la pistes cyclables. Je passe devant tous le jours. Il n'y a que les élus pour être satisfait d'avoir des bidonvilles car ils ne préoccupent pas de conséquences. Juste de leurs réélections. Il ne suffit pas d'avoir le logo EELV pour être écolo. Ca se montre par des actes.
Ma phrase était incomplète. Vous devriez faire comme moi, le crier haut et fort.
A propos de pistes cyclables, il serait bien qu'elles soient nettoyées régulièrement. Elles deviennent rapidement le réceptacle de tout type de débris, de déchets et surtout de morceaux de verre qui provoquent de nombreuses crevaisons. Si les engins de nettoyage ne peuvent, le faire, alors il faudra le faire à la main, avec des aspirateurs par exemple.
Pistes pensées par des zébulons qui ne sortent pas de leurs bureaux pour voir le résultat. J'ai le cas rue du Landy d'espaces d'arrêts aux feux pour les cyclistes avec au même endroit des bandes de pistes cyclables qui passent sur le trottoir. Du coup les cyclistes ne s'arrêtent pas aux feu, et passent sur le trottoir à tout blinde. C'est aux piétons de faire attention... Sans parler des cyclomoteurs qui s'en donnent à cœur joie. Le grand n'importe quoi mais cela ne m'étonne plus vraiment.
Déjà jonché de détritus divers et variés voir excréments
Déjà jonché de détritus divers et variés voir excréments
Aie ... "La Ville est quant à elle chargée de l’entretenir." dommage, la ville a largement prouvée qu'elle n'est pas capable d'entretenir quoique ce soit, c'est la faute à l'Etat...
Complément au 15 janvier 2020 : Ce matin, vers 9h30, impossible de passer à cause d'un véhicule Dubrac sur la piste. Et quand on fait la remarque au salarié présent, sa réponse est "mais je travaille" Deux questions : 1) les cyclistes sont nécessairement des inactifs ? 2) pourquoi une voie cyclable a moins de valeur a ses yeux qu'une voie automobile ? Il y a encore du boulot...
Cette piste cyclable a été faite contre le bon sens. On a la route la plus utilisée de saint-denis et on retire une voie pour mettre une piste cyclable pour 2 vélos par heure ? Pourquoi ne pas avoir utilisé le trottoir qui était suffisant pour créer cette piste?

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur