Cultures

Basilique
/ La ministre suit la flèche

Audrey Azoulay avec Jacques Moulin à l'intérieur de la basilique de Saint-Denis, 7 septembre 2016
Audrey Azoulay avec Jacques Moulin à l'intérieur de la basilique de Saint-Denis, 7 septembre 2016

Mercredi 7 septembre, à 16h, la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, s'est rendue à Saint-Denis pour visiter la basilique et se faire présenter le projet, actuellement à l'étude, de reconstruction de la flèche qui ornait la tour nord du monument jusqu'à ce qu'on la démonte en 1846.

La ministre, depuis sa nomination au mois de février 2016, a déjà laissé voir son attachement aux questions patrimoniales, et elle a tenu à découvrir de plus près ce projet. Elle a donc suivi les traces du président François Hollande qui était venu à la basilique cathédrale en septembre 2015.

Mme Azoulay n'a pas fait d'annonce, mais elle a longtemps écouté les arguments des élus du territoire (le maire Didier Paillard, son adjointe à la culture, Sonia Pignot, le président de Plaine Commune Patrick Braouezec), de l'architecte en chef des Monuments historiques, Jacques Moulin, et des membres de l'association Suivez la flèche présidée par Francis Dubrac, qui ont fait visiter à la ministre la basilique, mais aussi le chantier de fouilles archéologiques du Cygne.

La ministre de la Culture est ensuite partie vers La Courneuve, pour assister à la représentation du "Karamazov" de Frank Castorf, à la friche Babcock.


Pour en savoir plus: 

Réactions

Saint-Denis: ville la plis criminelle de France, avec un des plus gros taux de chomage, la plus pollué d'idf, une des plus sales que j'ai vu...et tout ce qui intéresse Braouzec, c'est sa flèche dont aucun Dionysien ne veut. Ce Braouzec n'a été élu par aucun Dionysien ou habitant de Plaine commune, il décide pour nous de tout, forcément il est en complet décallage.
Bonjour. N'en déplaise à l'équipe municipale et P. BRAOUEZEC... RIEN ne sera décider avant l’élection présidentielle. La visite à faire sortir les élus de leurs bureaux mais au final, c'est un projet, mort né uniquement, pour se gargariser. Le coup d'une telle reconstruction va fortement ponctionner sur les autres projets culturel pour un retour sur investissement assez faible. En ces temps de vaches maigres (pas pour les élus), les priorités et les urgences doivent changer. La restauration de la façade a été faite. Restons en la pour le moment. Les élus sont en lignes directes avec les entreprises. Beaucoup font du mécénats. Allez les solliciter aux lieux de solliciter le contribuable (Cf. Le château de Versailles). E. ORSENNA, l'argent du contribuable n'est pas le votre. Quand on ferme des classes pour des raisons de budget sur la ville, demander la restauration de la flèche de la basilique est une insulte aux habitants.Mais du 7ème arrondissement, on ne comprends pas ces petits tracas du quotidien. Mais cela ne dérange pas D. PAILLARD. Il en redemande même. PS: Tous projets des monuments nationaux aura une nécessité de fonds publique. Il est illusoire de croire le contraire et mensonger de le faire croire.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur