En ville

La Gare des mines sort du tunnel

Quelques chiffres donnent la dimension du projet. 22 hectares, 1?500 logements, 140?000 m2 de bureaux et d’activités économiques, 3?500 emplois. Telle est la carte de visite du futur quartier dit de la Gare des mines. Un territoire situé entre les Portes d’Aubervilliers et de la Chapelle, et qui doit son nom à la gare qui jadis s’y trouvait, destinée à la réception du charbon que consommait Paris. Ce quartier, dont les travaux d’aménagement devraient débuter en 2010, offre une autre originalité, bien plus contemporaine, car il est situé à cheval sur trois communes, Saint-Denis, Aubervilliers et Paris. Autant dire qu’il va s’agir des premiers travaux pratiques d’une nouvelle coopération, à l’heure de « Paris Métropole » (lire ci-dessus).
Très officiellement, mardi 28 octobre, le président de Plaine commune Patrick Braouezec et le maire de la capitale Bertrand Delanoë ont signé un protocole d’accord pour la réalisation de ce « premier quartier intercommunal » dans lequel seront également développés des équipements publics (écoles…), commerciaux et sportifs.
« Tant sur Paris, Aubervilliers et Saint-Denis, la construction de ces logements doit nous aider à résoudre la question de l’habitat indigne, et alors nous aurons œuvré en faveur des populations les plus fragiles sur nos territoires », a souligné le député de Saint-Denis. « Nous avons la volonté de penser une ville sans ségrégation », a ajouté Bertrand Delanoë, ajoutant que « Paris a voulu rompre avec des siècles de dénigrement de ses voisins ».

Le Périphérique couvert sur 225 mètres

Ce nouveau quartier s’articulera de part et d’autre du boulevard périphérique, qui sera couvert sur 225 mètres. Un « vaste bâtiment pont » y sera construit, et un espace vert central fera le lien entre les territoires, imagine le cabinet d’urbanistes Dusapin et Leclercq. Et les équipements sportifs et de proximité « seront mutualisés », expliquent les élus, c’est-à-dire qu’ils seront utilisables par les citoyens des trois villes concernées.
Dans cette modification profonde du paysage urbain, qui sera complétée par des projets futurs concernant la Porte de la Chapelle, les transports en commun ont aussi une place importante. Le tram T3 sur le boulevard parisien des Maréchaux arrivera justement fin 2012 à la Chapelle, quand le nouveau quartier devrait être bien visible. La logique voudrait qu’à ce moment-là le Tram’Y (Épinay-Villetaneuse-Saint-Denis) arrive lui aussi dans le secteur, après avoir traversé la Plaine, pour être en correspondance avec ce T3 et la ligne E du RER à Évangile. « Nous devons épauler Plaine commune dans ce sens, car les déplacements sont une composante essentielle de la réussite de notre projet », précise encore Bertrand Delanoë.
G.R.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur