En ville

JOP 2024
/ L’enfouissement des lignes à haute tension a débuté

Projet à 89 millions d’euros, à cheval sur Villeneuve-la-Garenne, L’Île-Saint-Denis et Saint-Denis, l’enfouissement des lignes électriques à haute tension a été lancé fin juin et devrait durer quatre ans.
(c) RTE
(c) RTE

Véritables plaies visuelles à cheval sur Villeneuve-la-Garenne, L’Île-Saint-Denis et Saint-Denis, les pylônes électriques à haute tension vivent leurs dernières années. Ce sont les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 qui ont permis la mise en place du projet d’enfouissement de ces lignes électriques situées à proximité du futur village olympique. Les travaux estimés à 89 millions d’euros et prévus pour durer quatre ans sont co-financés par la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) à hauteur de 30 millions d’euros, la métropole du Grand Paris (18 millions d’euros), la commune de Villeneuve-la-Garenne (13 millions d’euros) ainsi que par le Réseau transport d’électricité (RTE), maître d’ouvrage du chantier à Saint-Denis (27 millions d’euros).

À lire aussi : Cité Langevin, la réhabilitation freinée

La société va enfouir quatre lignes électriques déterminantes pour l’alimentation électrique du nord-est parisien. La première étape de ce chantier d’envergure a débuté rue Volta à Saint-Denis la dernière semaine de juin et devrait se terminer en fin d’année. Elle consiste à réaliser des puits pour faire descendre un tunnelier qui creusera une galerie de 2,5 kilomètres jusqu’à la frontière avec Épinay-sur-Seine au niveau du fort de la Briche. Ce n’est qu’en 2021 que le tunnelier creusera cette galerie qui abritera de nouvelles lignes électriques installées en 2022. Les travaux de retrait des pylônes ne débuteront eux qu’en 2023.

80 hectares libérés

D’ici 2024, 15 km de lignes et 27 pylônes disgracieux seront retirés permettant de libérer plus de 80 hectares principalement à Villeneuve-la-Garenne. Le lancement de ces travaux concrétise le projet que Mohamed Gnabaly, maire de L’ÎleSaint-Denis récemment réélu, jugeait incertain financièrement il y a quelques mois. En mars 2018, la publication d’un rapport de l’inspection générale des finances alertait sur le risque de surcoût et mentionnait l’abandon de l’enfouissement des lignes à hautes tensions. En conséquence de quoi, l’édile avait refusé de signer, en juin 2018, le protocole financier portant sur la répartition de l’investissement public en vue des aménagements sur le territoire pour les JOP 2024.

Olivia Kouassi

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur