Portrait

Mehdi Bouloussa
/ L’enfant du club

Pongiste. Présent dès son plus jeune âge au sein du Saint-Denis US TT 93, le pongiste Mehdi Bouloussa est l’icône locale de la structure. Modèle pour les jeunes licenciés du club, celui qui porte la commune dionysienne dans son cœur jusqu’en Suède, où il réside, revient sur son parcours.
Medhi Bouloussa. © Yann Mambert
Medhi Bouloussa. © Yann Mambert

Dans la famille, comme elle aime se décrire, du Saint-Denis US TT 93, l’équipe masculine compte dans ses rangs un joueur qui a grandi en même temps que le club. Il s’agit de Mehdi Bouloussa. Lui seul peut résumer le passé, le présent et le futur de la structure du tennis de table local. Celui qui a grandi aux limites de Pierrefitte-sur-Seine et de Saint-Denis se considère d’ailleurs « davantage comme un Dionysien ».

C’est dans ce petit périmètre comprenant l’école et accueil de loisirs Roger-Sémat et La Raquette que l’histoire d’amour entre Mehdi Bouloussa et le Sdus TT 93 s’écrit. « J’habitais à 50m de mon école et 80m de la salle à pied, tout était proche pour moi », résume le pongiste dionysien. C’est à l’accueil de loisirs qu’il commence à pratiquer le ping-pong régulièrement. L’avantage de ce sport réside dans le fait qu’il soit facilement accessible aux jeunes : les tables de ping sont presque autant présentes que les paniers de basket et les cages de football. De quoi lancer des vocations, surtout quand Saint-Denis se dote d’une salle entièrement dédiée au tennis de table en décembre 2003.

« J’ai vu La Raquette se construire juste en face de moi. Une fois qu’elle a été inaugurée, j’ai traversé la rue pour essayer d’y jouer et de voir si ça me plaisait », confie Mehdi, 14e joueur français et 410e mondial. Quelques mois après l’inauguration, l’essai est concluant et il décide d’intégrer définitivement le club à ses 9 ans. Il fait toutes ses classes juniors au Sdus TT 93, dans lequel « il se sent bien » et qui a favorisé sa progression. Mais comme dans chaque famille, en grandissant le jeune veut s’émanciper.

Un exil porteur

Alors que la France entame sa troisième semaine de confinement, certains n’ont pas obligation à rester chez eux. Mehdi Bouloussa en fait partie. Non pas qu’il soit un privilégié mais juste parce que son lieu de résidence n’est pas dans l’Hexagone. Le pongiste professionnel du Saint-Denis US TT 93 a depuis quelques années décidé d’habiter en Scandinavie, du côté de la Suède précisément. Jamais confinée depuis le début de l’épidémie de Covid-19 et non obligée de porter le masque, la population suédoise n’a pas les mêmes contraintes que les Français. Une aubaine pour Mehdi qui peut s’entraîner plus aisément sur un rythme de 30 heures par semaine. L’éloignement lui provoque-t-il le mal du pays ? « J’ai tellement eu l’habitude de ne pas être chez moi ! Cela fait treize ans que je voyage régulièrement, détaille le pongiste de 25 ans. En plus, le fait d’avoir régulièrement des compétitions internationales, cela ne m’affecte pas tellement. Mais bon, je reviens assez souvent grâce aux matches de championnat, du coup je suis content. » Ce n’est pas la première fois qu’il se trouve loin de la ville où il a grandi.

Le Pierrefittois a même connu un autre club que le Sdus TT 93 entre2011 et 2013 lorsqu’il a joué à Fontenay-sous-Bois : « Même quand je suis parti, le Sdus m’a dit que la porte m’était toujours ouverte. » Revenu depuis défendre les couleurs dionysiennes, son emploi du temps chargé ne l’empêche pas d’être un élément moteur. « C’est bien d’échanger avec les jeunes pour leur montrer mon parcours car j’étais comme eux et ça leur permet d’éveiller leur passion. Je pense qu’ils sont même un peu impressionnés. Je les vois les yeux écarquillés, ils sont vraiment à l’écoute, ça doit les toucher », explique Mehdi sur son rôle au sein du club. Son engagement peut l’emmener après sa carrière jusqu’à celui d’entraîneur, métier pour lequel il a commencé à se former et dont l’ambition à terme serait éventuellement de coacher à Saint-Denis pour boucler la boucle. Le club le soutient totalement dans sa démarche. Il reste sur une victoire dans un tournoi challenger disputé en Suède en septembre dernier. Avec neuf victoires en neuf matches, Mehdi y a battu des joueurs mieux placés que lui au niveau mondial, ce qui lui arrive régulièrement. Désormais, le pongiste se rapproche d’un retour à la compétition nationale, avec la Pro A, feuilleton annuel du Sdus TT 93.

Un match programmé à Morez le 24 novembre, avant un retour à La Raquette le 29 novembre à 15 h 30. Deux rencontres disputées à huis clos en raison des mesures sanitaires actuellement en vigueur dans le pays. Objectif maintien dans un premier temps et, si la dynamique se confirme, aller titiller le haut du tableau. L’occasion pour Mehdi de conclure avec un message pour ses coéquipiers qu’il va bientôt retrouver : « Malgré les conditions actuelles, ça va être une bonne saison pour nous, je le sens bien ! »

Christopher Dyvrande

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur