Sports

L’adieu à un militant du cyclisme

Plus de deux cents personnes ont assisté vendredi 21 novembre, au cimetière des Joncherolles, au dernier hommage rendu à Jacques Bouldoires, président honoraire de l’Office des sports de Saint-Denis, décédé des suites d’une maladie, dans la nuit du 17 au 18 novembre. Il était âgé de 78 ans.
Installé à Saint-Denis depuis 1962, Jacques Bouldoires s’est intéressé très vite au cyclisme local et, dès 1976, il prend la présidence du CVD, le Club vélocipédique dionysien. Il défend alors avec vigueur les grandes manifestations cyclistes dans la ville, aussi bien la Course dans la cité que le Grand Prix de vitesse au vélodrome. Cette dernière épreuve, qui pourrait l’an prochain rejoindre le classement des épreuves internationales, s’est développée au fil des ans sous la houlette de Jacques Bouldoires, qui jusqu’au dernier moment milita en faveur d’une couverture permanente du vélodrome, qui deviendrait alors utilisable en toute saison.
Détenteur de la médaille vermeille du Comité régional du cyclisme et de la médaille de bronze Jeunesse et Sports, il a aussi été décoré des Palmes académiques. Homme de grande discrétion, sensible, réservé et cordial à la fois, Jacques Bouldoires a, parallèlement jusqu’en 1986, l’année de sa retraite professionnelle, été un militant actif du syndicat CGT du Livre. Employé de nombreuses années aux imprimeries des Journaux officiels, il en a aussi dirigé la commission de gestion de tous les services d’impression. Et, comme l’a dit une de ses petites-filles, « il était quelqu’un de son temps, jamais il n’a été un vieux con, pensant ou disant que c’était mieux avant ».
G.R.

Plusieurs personnalités étaient présentes
: le maire Didier Paillard ; la conseillère générale et première adjointe Florence Haye ; plusieurs élus de Saint-Denis ; plusieurs syndicalistes, comme Roger Lancry, ancien secrétaire général du syndicat CGT du Livre parisien ; Henri Marcos, président actuel de l’Office des sports ; des représentants du Saint-Denis US ; et ses compagnons du CVD, notamment Charles Nanteuil et Christian Dauvergne.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur