Sports

Ils ont filé en beauté vers la N3

Contre Nanterre samedi 2 mai à Delaune, le Saint-Denis US basket a confirmé sa bonne santé en s’imposant 83 à 78. Après s’être assurée de sa remontée en N3, l’équipe finit sa saison en Excellence régionale sur la première marche du podium.

Les vert et blanc de Nanterre et les bleu et blanc de Saint-Denis font chauffer le parquet. Sans paroles. Avant le coup d’envoi dans la salle du palais des sports Auguste-Delaune, samedi à 20?h?35, chaque groupe se concentre un max. Tous les deux savent (avec Saint-Maur) qu’il joueront la saison prochaine en Nationale 3, mais la question ce soir est de savoir qui sera en tête du classement. « Ils viennent pour rétablir l’ordre, comme ils disent, car au match aller on les a battus de 33 points. Mais on ne va pas se laisser faire », sourit Cyril Minin, à Saint-Denis depuis huit ans.
Les minutes qui vont suivre lui donnent raison. Les quatre quart-temps sont dominés par les locaux, même si les visiteurs ne sont jamais loin derrière. Et au final, l’écart n’est que de cinq points, à 83-78. Mais Saint-Denis peut faire la fête. Tout en pensant déjà à la saison prochaine.

Départ de Bally Bagayoko

« La saison s’est relativement bien passée, commente le coach Bally Bagayoko, même si au démarrage la descente a forcement joué sur le moral. » Néanmoins, c’est une belle récompense pour celui qui quitte cette fonction, appelé par des obligations professionnelles, après des années passées à la direction de l’entraînement de l’équipe première. « Assez vite, au fil des victoires, le groupe a pris conscience que la remontée était à portée de main, et la dynamique a fonctionné, en dépit d’une assiduité assez moyenne », reconnaît-il. Mais il loue aussi un des points forts du groupe, « l’attachement moral des joueurs au club, et ça c’est une valeur sûre ».

« C’est bien une bonne année »

Un groupe qui connaît déjà ses prochains entraîneurs. L’un d’eux, Enrique Iglesias, est déjà l’adjoint de Bally Bagayoko et il entraîne les équipes 1 et 2. L’autre est Lamine Camara, joueur de l’équipe, « au club depuis des années », et qui ce samedi soir dispute son dernier match sur le terrain. Le prochain ce sera depuis le bord de l’aire de jeu.
« C’est bien une bonne année », dit encore Lamine Diarra qui, après plusieurs années au Sdus, est passé par Aubervilliers, d’où il est revenu cette saison de remontée?: « Rejoindre la Nationale c’est passer un cap. Maintenant, nous allons bosser, pour aborder au mieux la rentrée. Mais tout va bien se passer, il n’y a pas de raison. »
Gérald Rossi

Éclairage

« Nous sommes en progression »

« Notre objectif de début de saison est atteint, se réjouit la présidente Martine Lefuel. Le groupe fanion est resté soudé et les joueurs ont partagé l’objectif de tout le club?: la remontée. » Dans l’ensemble, le Sdus basket s’est bien comporté cette saison, et « nous sommes en progression dans plusieurs secteurs ». Pour les jeunes, l’entente avec La Courneuve continue à porter ses fruits. Le club affiche désormais 6 équipes en Régionale « et nous avons déposé pour une équipe féminine minimes un dossier en championnat de France. Nous espérons qu’il sera retenu ». Seul regret, la contre-performance de l’équipe féminine seniors qui redescend en Départementale. La présidente pointe là « une motivation qui s’est diluée au fil de la saison. Des entraînements à trois ou quatre joueuses, ça ne peut pas donner de bons résultats ».
G.R.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur