@ vous

Ecologie
/ Il ne reste que quelques heures pour défendre le Parc de la Courneuve et sauver l'aire des Vents

Nom ou initiales: 
Michel Ribay

« Pour les JO, les organisateurs ont un deal : ils utilisent le terrain des essences pour le tir, en échange de quoi l’entité chargée de livrer les infrastructures, la SOLIDEO, traite les traces de carburant pour terminer la dépollution du site. Coût estimé : 5 millions d’euros. Les travaux de dépollution permettent en réalité de mieux faire passer la pilule du projet de logements prévu sur une autre zone du parc, l’Aire Des Vents. Ces dix hectares de nature, où se déroule chaque année la Fête de l’Huma, seront bétonnés pour y accueillir le « village des médias », des bâtiments en dur et définitifs. L’’Aire des Vents disparaîtra de la surface du parc tandis que les 13 ha du terrain des Essences y seront rattachés. C’est donc un troc sur fond d’appétit immobilier, sachant que le parc de la Courneuve a toujours excité les promoteurs. Alors que les plans d’un Central Park à la française ont été abandonnés en 2015, Paris 2024 relance ce projet d’un ensemble ville-nature plus propre, plus accessible et plus clinquant dans le sud de la Seine-Saint-Denis. Un compromis difficile entre les attentes des citoyens, du secteur privé et des organisateurs des jeux olympiques »

Voilà ce qu'on pouvait lire dans le Parisien le 4 mars 2018.

En effet, le Comité International Olympique CIO (organisateur des JO) n’a jamais exigé la construction en dur du village des médias.

La capacité hôtelière en région parisienne étant largement suffisante, il avait été envisagé la création d’un village des Médias avec des structures démontables (comme celles de la COP 21 en 2015 au Bourget/Aire des Vents qui a accueilli plus de 200 pays pour une conférence de 15 jours égale à la durée des JO + 15 j JOP) mais sous la pression ancienne et incessante des élus du territoire dont le maire de DUGNY, qui a reçu l’accord du Président du Conseil Départemental 93, propriétaire du parc départemental G. Valbon, ils souhaitent profiter des JO pour construire un nouveau quartier de 1500 logements.

Un nouveau quartier qui menace cet espace vert boisé très venté classé « Zone Naturelle Sensible » de 25 ha qui fait partie du Parc G. Valbon, corridor écologique protecteur de la Zone Natura 2000 en face, la plus grande surface plane de la région parisienne appréciée du public et associations sportives : clubs cyclistes enfants/adultes et courses, athlétisme, parapente, championnat régional de cross-country, tous sports de vents dont wind-skate, char à voile, cerfs-volants, aéromodélisme … :

VOUS AVEZ JUSQU'À VENDREDI 18 H POUR DONNEZ VOTRE AVIS DANS LE CADRE DE L'ENQUÊTE PUBLIQUE EN SUIVANT LE LIEN SUIVANT :

https://www.registre-numerique.fr/Cluster-des-Medias/voir-avis?avis=59787

SACHEZ QUE :

- chaque citoyen peut donner un avis (contribution), qu'il soit du département 93 ou de partout ailleurs en France
- sur le registre en ligne, pour ceux qui souhaitent l'anonymat, pas obligé de présenter le nom de famille, le prénom suffit
- l'on peut joindre toutes sortes de documents scannés
- les juges ont besoin de connaître le plus d'arguments possibles du public pour leur permettre d'émettre leur jugement, chaque avis sera étudié
- chacun peut mettre aussi ses idées et propositions (ex. pour l'Aire des Vents, mieux la valoriser par ceci ou cela ...)
- ce sont des juges diligentés par le Tribunal Administratif de Montreuil : ils étudient le projet des décideurs et les doléances des habitants ensuite, en fonction de leur enquête et des réclamations du public, ils peuvent demander des éclaircissements ou demander des actions correctrices à l'émetteur du projet, au final par leur jugement accepter ou refuser tel ou tel élément, ou même l'ensemble du projet.

Des constructions temporaires sont largement suffisantes pour assurer la présence d'un village des médias.

Sauver l'Air des vents, c'est défendre le parc de la Courneuve, bienn commun de tous les habitants, c'est préserver cet espace de biodiversité, ce poumon vert du département !

Michel Ribay
maire-adjoint
Climat-Air-Energie
Quartiers Pleyel-Confluence et Porte de Paris

Ecologie

Réactions

@Michel Ribay: un jour béton (Pleyel) , un jour vert (la Courneuve), un jour béton, un jour vert,...
Pour être crédible faites comme Caro ! On votera peut être !

@georges: Michel Ribay : un jour béton (Pleyel) ?

Vous pouvez argumenter ? Ca permettra de débattre. Parce que sinon c'est un peu court. Argumentez !
Pour ma part je suis prêt à débattre.

Cordialement

Le futur quartier Pleyel (dénommé dans le JSD "Lumières Pleyel") avec ses tours et ses quelques touches de vert, c'est pas du béton ?

Bonjour.
@Michel Ribay
Le seul qui a un peu de pouvoir pour changer les choses, c'est Braouezec, il est dans votre majorité. Le souci, son coté écolo est de façade, et il était, je pense c'est encore le cas, va pousser pour le béton. Son fantasme de central park est toujours d'actualité.
Je suis désolé de vous le dire encore une fois, la majorité ou vous êtes n'est pas écologiste.
EELV dont vous ne faites plus parti est une arnaque intellectuelle, et vous n’êtes pas en position de changer quoi que ce soit...
Il n'y a qu'a regarder la ville. Du béton partout, le centre ville pas un espace vert digne de ce nom ( a part la légion d'honneur ou les habitants ne peuvent pas tous y a aller).

Ce que j'aime avec les verts de Saint Denis, c'est qu'ils sont ecolo pour les combats dans les autres villes et qu'ils sont accrocs au béton à Saint Denis...

@Georges
J'espère que vous avez bien noté la différence de nature donc de traitement d'un site comme celui des Lumières de Pleyel (4hectares dont 1,5 hectares d'espaces publics dont 7000 m2 de pleine terre) au pied de la gare du Grand Paris Express (correspondance ligne 13, RER D et futur ligne H du transilien et lignes 14, 15, 16, 17, ) et une partie du parc de la Courneuve ?
L'écologie c'est pas la petite maison dans la prairie mais la lutte aussi contre l'étalement urbain, la densité, hauteur des bâtiments pour préserver de l'emprise au sol… Les villes du nord Amsterdam, Rotterdam, Hambourg ou d'autres plus nordiques en Norvège ou en Suède en font la démonstration.

Financer des parcs urbains (achat du foncier, entretien) demande des ressources financières que doivent dégager la Metropole, la Région et être adossées à des mécanismes de financements spécifiques pour les villes denses.

@Azzedine
Vous accordez au président de Plaine Commune des pouvoirs qu'il n'a pas. Battre monnaie pour financer les parcs urbains que vous souhaitez ? Bien plus compliqué que vous ne le pensez. Croyez-vous que les terrains destinés à la gare du Grand Paris ont été offert par les propriétaires ? Pour le reste, le parti EELV, même s'il est est loin d'être exempt de critiques, est d'une autre consistance qu'EELV Saint-Denis et sa représentation au conseil municipal. Arnaque intellectuelle dites-vous ? Comme vous y allez fort ! Quoique, à la réflexion et au vu de vos précédents posts sur le sujet, cela peut être considéré comme un propos modéré.
Une confidence : le 26 mai, je glisserai un bulletin Jadot dans l'urne.

@Houari Merci de contribuer à votre mesure à l'écologie en végétalisant les abords de votre commerce. Cette place (bien trop minéralisée, on est d'accord) le mérite. D'autres le font pourquoi pas vous ?

Bonne journée.

@Michel Ribay - Désolé d'intervenir sur ces échanges par le petit bout de la lorgnette politicienne mais quand je vois sur CNEWS le lundi matin SONIA PIGNOT intervenir à l'antenne avec l'étiquette EELV alors qu'elle appartient à un groupe municipal REVE / INSOUMIS, groupe et mouvement qui n'arrêtent pas dans mettre plein la gueule pendant leurs meetings à JADOT / CORMAND / BAYOU etc. EELV devra faire le grand ménage et virer les écolos de pacotilles.

@Michel Ribay. Votre argumentaire: arrêtez de nous prendre pour des débiles ! Sinon, vous votez Jadot aux européennes OK ! Mais aux municipales: Vert ou béton ? Je vous trouve un certain mimétisme avec Braouezec.

Bonjour
@Michel Ribay.
Il faut arrêter de comparer l'incomparable, Amsterdam, Rotterdam, Hambourg ou les villes nordiques comme vous les cités, n'ont pas les problématiques géographique, économique, climatique et politique de la France. Il faut un peu plus de pragmatismes, la France compte (voyons large) 70 millions de personnes plus 70 millions de touristes.
Une terre ou l'on passe, avec beaucoup de passage, des infrastructures sur utilisées, ce qui n'est pas le cas de ville nordiques.
Concernant le sieur Braouezec, il n'a pas le pouvoir de battre monnaie, il a plus d’influence qu'une pétition.

Eh oui la municipalité est une arnaque intellectuelle en matière d'écologie. Quand Cécile Ranguin a justifié le stationnement payant sur la ville, elle a dit les pollueurs doivent payer. Soit, quand les roms étaient train de brûler des planches de bois à coté d'une école, il a fallu que les élus de votre majorité d'une incompétence crasse demande une étude sur la nocivité des fumées. Et ils n'ont pas payé un centime. Les élus ont eu peur des habitants car leurs enfants étaient tous le temps malade, et il y avait un risque de porter plainte contre les élus de la ville. C'est juste la peur qui a fait bouger les lignes. Sinon rien ne se passe.
La ville est un dépotoir à ciel ouvert et vous osez parlez d'écologie. Non ça ne tiens plus votre discours.

Je le dis comme je le pense, à force de défendre l'indéfendable sans arrêt, votre crédibilité est aussi fine qu'une particule de diesel.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur