À la une Cultures

Salon
/ Guaté Mao, invité de l’UAP

Soixante-deux ans au compteur et la passion toujours intacte. L’Union des Arts Plastiques (UAP) est l’une des associations les plus anciennes de Saint-Denis et tiendra son traditionnel salon dans la salle de la Légion d’Honneur du 27 octobre au 4 novembre. Vidéos, dessins, peintures, sculptures, aquarelles, photographies seront proposés par la quarantaine d’artistes exposants. Malgré un ancrage de longue date dans le territoire et une soixantaine d’adhérents, l’UAP peine à se faire connaître auprès des habitants.

L’exposition à venir permettra de donner un coup de projecteur sur l’association dont l’annuel salon souffre d’une image « un peu vieillotte » selon Thomas Comby, son secrétaire. Comme pour l’image de l’UAP, il fallait trouver un moyen de dépoussiérer cet événement. Raison pour laquelle le choix d’invité d’honneur s’est porté cette année sur Guaté Mao, jeune artiste dionysien prolifique spécialiste du pochoir. Le thème des fragments exploré dans cette 62e édition a inspiré le street-artist qui présentera deux toiles avec un procédé mélangeant collage d’éclats de verre et pochoir.

Une sculpture de Guaté Mao

Guaté Mao exposera aussi une sculpture, discipline qu’il commence tout juste à appréhender tout comme la nudité. « Le salon sera l’occasion pour moi de tester de nouvelles techniques mais aussi une nouvelle approche. Le travail sur le nu ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire. En général, je travaille le portrait. » En effet, la spécialité de l’UAP est son travail orienté principalement vers le nu, à partir de modèle vivant lors de ses ateliers autonomes organisés hebdomadairement. Les Dionysiens pourront d’ailleurs le constater grâce à l’affichage de vingt peintures sur des colonnes Morris et abribus dans la ville. Les curieux pourront aussi voter pour le prix du public et participer à des ateliers de dessins à partir de modèles vivants. Quant à Guaté Mao, on retrouvera l’artiste cet hiver avec la nouvelle mouture de la foire au B’honneur dont le format a subi quelques changements.

Un souk reconstitué dans la galerie de l’Adada remplacera ce marché local d’art contemporain qui se tenait les éditions précédentes à la salle de la Légion d’Honneur. Le nom aussi devrait changer. En somme, l’événement fera entièrement peau neuve. 

MLo

Salon de l’UAP, salle de la Légion d’Honneur (6, rue de la Légion-d’Honneur). Vernissage le samedi 27 octobre à 12h. Ouverture de 14h à 20h. Entrée libre.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur