Sports

Sport à Saint-Denis
/ Enfance, handicap, haut niveau  : quelle pratique sportive autorisée ?

Alors que le déconfinement pointe le bout de son nez, la Ville, entourée de ses partenaires, renforce ses mesures afin de permettre au plus grand nombre de poursuivre une activité sportive. Scolaires, périscolaires, personnes en situation de handicap, sportifs de haut niveau, plusieurs publics sont concernés.
Le centre aquatique La Baleine continue d'accueillir les enfants scolarisés à Saint-Denis et ceux inscrits à l'EMS pour l'apprentissage de la nage. © Yann Mambert (archives / 2016)
Le centre aquatique La Baleine continue d'accueillir les enfants scolarisés à Saint-Denis et ceux inscrits à l'EMS pour l'apprentissage de la nage. © Yann Mambert (archives / 2016)

Si l’activité des clubs a été mise en suspens depuis plusieurs semaines que ce soit pour les mineurs et les adultes, que les salles de sport n’accueillent plus de public et que l’activité physique et sportive reste restreinte malgré des assouplissements, certains publics ont pu continuer non sans mal à se dépenser.

Le sport à l’école et en milieu périscolaire, les activités dispensées aux personnes en situation de handicap ou en suivi médical ainsi que les sportifs de haut niveau sont concernés. La Ville, l’Office des sports et les associations sportives restent mobilisés avec des mesures en vigueur dont certaines ont été renforcées.

LIRE AUSSI / Déconfinement : une reprise sportive en trois étapes

SPORT DANS LES ACCUEILS DE LOISIR. Les enfants de moins de 12 ans inscrits dans les accueils de loisirs dionysiens ont des temps de pratique sportive qui leur sont réservés. Le but recherché étant de venir en appui aux clubs et associations sportives dionysiennes dont les activités ont été réduites durant le confinement. L’École municipale de sports est d’ailleurs toujours active à sa fréquence habituelle.

SPORT À L’ÉCOLE. Les cours d’EPS dispensés dans les écoles, collèges et lycées dionysiens se poursuivent dans les équipements sportifs de Saint-Denis. La Ville a pris la décision de renforcer l’intervention des éducateurs du service des sports, déjà présents depuis le début du confinement, dans les écoles élémentaires.

APPRENTISSAGE DE LA NAGE. Le centre aquatique La Baleine, actuellement fermé au grand public, accueille néanmoins les enfants scolarisés à Saint-Denis et ceux inscrits à l’École municipale des sports pour maintenir le cursus d’apprentissage de la nage. La Ville a de son côté noué un partenariat avec la section natation du Sdus afin que les personnes en situation de handicap et souffrant de pathologies chroniques puissent poursuivre des activités aquatiques encadrées par les éducateurs du club.

LIRE AUSSI : Pendant la crise sanitaire, comment les sportifs gardent la forme

AVEC LE LUMPINI ET L’OFFICE DES SPORTS. Au-delà du partenariat avec le Sdus natation, une autre initiative municipale a été prise avec l’Office des sports et le club de boxe thaïlandaise Lumpini pour les personnes en situation de handicap et atteintes d’autisme. Les éducateurs assistent et enseignent les participants à des cours de maintien de forme et d’initiation à la boxe thaï, le soir, durant deux séances dispensées de 18 h à 19 h et de 19 h à 20 h au stade annexe. Les parents d’enfants en situation de handicap sont également invités à assister au cours. Renseignements auprès de Sam Berrandou, vice-président de l’Office des sports et dirigeant du Lumpini : ods93200@gmail.com ou 06 85 47 95 98.

SPORT SUR SUIVI MÉDICAL. Le Centre médico-sportif municipal est ouvert à toute personne désirant consulter l’avis d’un spécialiste afin d’être orienté vers la discipline adéquate. La prise de rendez-vous est possible au 01 83 72 24 46. De son côté, l’Association du sport santé, par le biais de son partenariat avec la Ville, accueille celles et ceux devant pratiquer une activité physique et sportive sur prescription de leur médecin.

POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU. Mesure préconisée et autorisée par le ministère des Sports, les sportifs de haut niveau peuvent poursuivre leurs entraînements et préparations aux grandes compétitions dans des structures municipales. La Ville a donc laissé ses équipements à leur disposition dans le respect du protocole sanitaire mis en place (distanciation sociale entre athlètes, masques pour les éducateurs, désinfection du matériel). 

Christopher Dyvrande

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur