À la une Cultures

Le Shop #3
/ Du wax et du scratch

La troisième édition du Shop se tiendra les 4 et 5 mai à la salle de la Légion d’honneur.
La troisième édition du Shop se tiendra les 4 et 5 mai à la salle de la Légion d’honneur.

Pour certains, c’est leur toute première expérience, d’autres n’ont jamais eu l’occasion d’exposer à Saint-Denis, d’autres encore étaient déjà présents l’an passé et ont signé pour un second tour… La troisième édition du Shop se tiendra les 4 et 5 mai à la salle de la Légion d’honneur et promet de belles découvertes. Tête pensante de ce marché éphémère dédié à la street-culture sous toutes ses formes et variations, Thierry Grone espère fédérer autour d’un concept qui a le vent en poupe : l’artisanat local. Pour ce faire, quarante exposants et deux restaurateurs (La Petite Casa et Chez Simone et Yvette) investiront le lieu.

L’occasion de découvrir les poufs et bean bags de La Tête Dans Les Nuages créés à partir de chutes de toiles de montgolfières, les créations en batik de Kaynassen, les vêtements en wax de Pousse de Coton par la Dionysienne Chona Djaura, les maroquins de Dar’Fab du lycée Bartholdi, les sérigraphies du collectif dionysien TAC, les t-shirts stylisés des graffeurs du Obvious Store, et même des doudous en wax de BéBé Toucouleur… 
 


 

« Deux jours symboles de convivialité »

« J’essaie que ces deux jours soient symboles de convivialité et de connexion. Je veux avant tout créer des passerelles entre des artisans qui n’auraient jamais pu se rencontrer ailleurs que sur Le Shop », explique Thierry Grone. Pour cette 3e édition, le fondateur de l’association Culture de Banlieue espère toucher un public encore plus large. « Les deux premières fois j’ai eu beaucoup de trentenaires du coin, des nouveaux arrivants, des parents… Mais je n’arrive pas à toucher encore les plus jeunes, les étudiants et les lycéens. Certains ont des a priori et pensent que ce type de marché éphémère c’est pour les bobos. Pourtant, une fois qu’ils poussent la porte, ils s’aperçoivent que ce n’est pas le cas. »

Pour animer l’événement, Thierry Grone n’a pas lésiné sur les moyens dont il dispose: son carnet d’adresses et sa capacité de persuasion. Des skaters profiteront des rampes et modules installés dans la cour de l’école élémentaire Jean-Vilar, attenante à la salle de la Légion d’honneur. Pour le côté esthétique et un brin badass, Thierry Grone a invité la tatoueuse Cyrielle du studio Guêpe Tatouages pour réaliser des flash tattoo (petits formats rapides à réaliser). Seront également présents les membres de Camion Scratch et leur scratch-van dans lequel ils proposeront des initiations aux diverses techniques de scratching et ambianceront le Shop avec un DJ set.

Enfin, à l’extérieur de la salle et dans la cour arrière, des graffeurs viendront peindre sur des bannières de cellophane, et un open-mic sera organisé tout le week-end. S’y relaieront des plumes locales pour donner au Shop l’esprit street dont il découle, à l’instar de son créateur Thierry Grone. 

Maxime Longuet

Le Shop #3, salle de la Légion d’honneur (6, rue de la Légion-d’Honneur), samedi 4 (10h à 22h) et dimanche 5mai (10h à 18h). Accès libre. Plus d’infos sur Facebook @leshopstdenis

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur