Cultures

Festival de Saint-Denis
/ Du chœur à l’ouvrage

Du 3 juin au 3 juillet, la Basilique accueillera les plus grands musiciens classiques pour les 50 ans du Festival de Saint-Denis.
Le Festival de Saint-Denis propose un programme audacieux en 2019 à l'occasion de son jubilé.
Le Festival de Saint-Denis propose un programme audacieux en 2019 à l'occasion de son jubilé.

Un demi-siècle que la basilique accueille sous ses voûtes séculaires les plus grands orchestres nationaux et internationaux, dirigés par des chefs tout aussi remarquables. Le Festival de Saint-Denis est l’artisan de ces rendez-vous exceptionnels où se mêlent histoire et tradition, certes, mais aussi exigence et modernité. Et c’est toujours avec autant d’appétence que les habitués découvrent sa programmation qui a de quoi séduire les auditeurs experts comme les néophytes. Que contient donc cette édition 2019(1) ? Pour un démarrage, il n’y a pas mieux !

Myung-Whun Chung signera son grand retour le 3 juin en ouverture du festival avec la Deuxième de Mahler, compositeur de prédilection du maestro coréen. Un concert symbolique puisque Chung retrouvera l’Orchestre Philharmonique de Radio France, dont il a été le directeur musical de 2000 à 2015. « C’est une œuvre emblématique du festival qui sera donnée avec l’un des chefs les plus fidèles, confie Nathalie Rappaport, la directrice du Festival de Saint-Denis. Un long compagnonnage nous lie avec Chung. Le concert est en parfaite adéquation avec l’esprit du festival ».

Le 7 juin, Antonio Pappano fera ses premiers pas à Saint-Denis avec la cantate de Rossini, Giovanna d’Arco, Jeanne d’Arc en italien. « Ce sera une première pour Pappano mais aussi pour la mezzo-soprano Joyce DiDonato et l’orchestre de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia », s’enthousiasme Nathalie Rappaport rappelant au passage que la pucelle d’Orléans s’est recueillie il y a 600 ans dans la basilique de Saint-Denis. Dans sa volonté d’ouverture à différents répertoires et traditions musicales, le festival propose aussi quatre dates qui détonnent.
 

Le chanteur jazz Grégory Porter à la Basilique

Le 14 juin, le chanteur americano-canadien Rufus Wainwright présentera un programme intitulé Mother, concert « intimiste » qu’il a lui-même mis en scène et conçu spécialement pour le festival. Le 18 juin, l’ensemble La Tempête proposera la création Prophète(s) qui mêlera chants sacrés chrétiens, juifs et musulmans à des chœurs de Brahms, Arvo Pärt et Rachmaninov. Comme son nom l’indique la soirée Cinéma du 20 juin sera entièrement dédiée aux musiques de film – de James Horner à Nino Rota en passant par Alexandre Desplat - avec l’expert en la matière, le violoniste Renaud Capuçon qui fête ses 20 ans de participation au festival et qui sera accompagné de l’orchestre de référence, le National d’Île-de-France.

Enfin, le chanteur jazz Grégory Porter créera l’événement le 1er juillet, avec un programme orienté gospel qui devrait prendre une dimension toute particulière dans la basilique. À noter aussi, le retour de l’Orchestre National de Lille, le 25 juin, sous la baguette d’Alexandre Bloch, pour une magnifique 5e de Mahler et le 27 juin, un concert autour de Tipett et Purcell avec l’Orchestre National de France et la directrice actuelle du Birmingham Symphony Orchestra, Mirga Gražinyte-Tyla. Le concert de clôture sera assuré par Sir John Eliot Gardiner, le 3 juillet, à la tête de son Monteverdi Choir et de son orchestre Révolutionnaire et Romantique pour un magistral Requiem de Verdi. Bien sûr, toujours dans la basilique.
 

50 ans

C’est donc une série d’événements exceptionnels pour un monument exceptionnel. Pour autant, cette formule suffit-elle à elle seule à expliquer la longévité du Festival de Saint-Denis ? À en croire sa directrice, Nathalie Rappaport, pour s’inscrire dans la durée il faut avant tout savoir s’inscrire sur un territoire. « Nos actions de sensibilisation menées depuis 25 ans dans la ville auprès des familles et des publics scolaires, l’attachement des élus locaux au développement de la culture et notre réseau de bénévoles ont contribué à nous ancrer sur le territoire, salue la directrice (depuis 2011) du Festival de musique classique qui souligne par ailleurs le soutien financier des mécènes privés à hauteur de 40 % du budget. Nous avons accompagné le développement de Saint-Denis en partant du Centre-Ville et en rayonnant jusque dans les villes de Plaine Commune et même au-delà ».

Cet ancrage est aussi rendu possible grâce au concours des ensembles contemporains tels le Balcon, la Tempête ou encore Pygmalion : « Faire appel à ces ensembles modernes nous permet de trouver un équilibre entre les orchestres symphoniques qui diffusent une tradition, et ces jeunes équipes qui sont très proches de notre époque. On pense souvent que la musique classique est figée dans le temps, mais depuis une vingtaine d’années les musiciens se montrent plus mobiles, plus dynamiques et n’hésitent pas à construire des ponts avec d’autres traditions musicales ».

Maxime Longuet

(1) Programmation complète à retrouver sur le site www.festival-saint-denis.com.

Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur