@ vous

Cantines écoles
/ Droit de réponse : mobilisation des parents pour le rétablissement de la cantine

Nom ou initiales: 
Collectif "On veut nos cantines. Stop la réforme"

Dans l'article "Des parents manifestent pour les cantines, la grève continue" paru le 18/11 signé par Aziz Oguz, cette façon de focaliser (dès la première phrase !) sur la proximité de certains parents d’élèves avec la FI est injuste à la fois pour ces parents là (qui ne seraient donc pas capable de se mobiliser pour le bien commun sans que cela implique forcément un calcul politique) et pour les autres parents, encartés ailleurs ou nulle part, qui se sont aussi mobilisés.
Tout le monde souffre, à des degrés divers et parfois dramatiques, de l’absence de cantine depuis le 2 octobre.
Le collectif monté pour l’occasion s’est fixé pour objectif de faire connaître largement cette situation et de faire pression pour qu’elle cesse.
Il suffit d’en discuter avec les concerné.e.s pour dissiper le doute que certains se seraient laisser berner en participant malgré eux à une opération de déstabilisation politicienne. L’engagement politique, s’il donne une indication précieuse sur ce qui se joue, n’est pas un stigmate et ne peut être utilisé pour décrédibiliser chaque initiative.
Enfin, nous n'étions pas une soixantaine mais jusqu’à plus d'une centaine le soir du vendredi 13.
Le collectif "On veut nos cantines tout de suite. Stop la réforme"

Cantines écoles

Réactions

Arrêtez donc de prendre les dionysiens pour des idiots. C'est évidents pour tout le monde que ce collectif est une récupération maladroite par les militants FI et apparentés, à commencer par leur ex-tête de liste B. Bagayoko. On vous comprend, après le désastre des dernières élections municipales il faut bien essayer d'exister.

Bon nombres de parents sont à la FI. Sans nier ce qui est un fait, vous commencez en vous émouvant que l'article souligne l'étiquettte politique de ces parents, pour ensuite dire que ça ne devrait pas être un stigmate! Quand on est aussi incohérent dans son propos, c'est qu'on cache une réalité qui comprend une certaine dose d'hypocrisie. L'hypocrisie est la suivante: en général on parlerait de récupération politique (c'est surement le terme que vous utiliseriez pour qualifier vos adversaire s'ils avaient la même stratégie), mais vous préférez parler de "mobilisation pour le bien commun". Vous ne trompez personne, et d'ailleurs le mouvement ne prend pas.

C'est triste parce qu'en décrivant la proximité de certains parents militants avec la FI, Aziz Oguz pensait probablement vous mettre en valeur. Pas de chance que cela n'arrange pas vos calculs.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur