En bref

Accès à l'école
/ Différend réglé entre Ecole pour tous et la mairie

Lundi 26 octobre, le collectif École pour tous, avec le soutien de l’association Askola, qui accompagne des familles avec enfants vivant dans des squats, des bidonvilles ou à la rue dans leur processus de scolarisation déposait un recours devant le tribunal administratif contre la mairie de Saint-Denis. À la rentrée de septembre, l’association a rencontré des difficultés pour inscrire une dizaine d’enfants à l’école. Le différend a été réglé. Les enfants ont pu aller à l’école dès la rentrée lundi 2 novembre. Mercredi 28 octobre, dans une missive envoyée à Askola, la Ville a précisé que les pré-inscriptions des enfants étaient en cours, qu’elle favorise « et continuera de favoriser l’accès à l’école publique pour toutes et tous particulièrement les enfants qui en sont les plus éloignés ». Ecole pour tous et l’association Askola ainsi que les parents d’élèves concernés ont salué dans une pétition sur change.org, « cette initiative de la ville de Saint-Denis et invitent l'ensemble des communes, où des cas de refus illégaux sont encore observés, à l'imiter en ce sens afin de permettre aux enfants les plus pauvres d'accéder enfin à un droit aussi simple et fondamental que l'accès à l'école de la République Française ».