Bol d’air
/ Des arbres à remarquer

Il suffit d’être surpris par la pluie ou assommé par le soleil pour chercher la rassurante protection de leur feuillage. Et pour se rendre compte que Saint-Denis n’est pas qu’une « ville béton » mais une cité ponctuée par les arbres. Ces vénérables représentants citadins du monde végétal ont souvent la vie dure. Parmi les agressions dont ils sont victimes « les chiens qui font leurs griffes et mordent l’écorce des troncs. Et les maîtres qui y affûtent leur couteau. Parfois, ces blessures vont jusqu’à tuer l’arbre », déplore Jimmy Bouvet, technicien « arbres » au service Parcs et Jardins de Plaine Commune. Il y a aussi, comme pour tous les êtres vivants, les maladies et les accidents. La question se pose pour le Séquoia géant qui domine le cimetière. Il est comme mort d’un côté, avec ses branches décharnées et ses feuilles roussies. « On ne sait pas s’il a été touché par la foudre ou s’il est malade, s’interroge Jimmy Bouvet. Pour le savoir, il faudra poser un diagnostic phytosanitaire. »
À l’instar des droits de l’homme, il existe les droits de l’arbre, définissant qu’il constitue un patrimoine commun. Il doit être entouré de soins à chaque moment de sa vie – c’est la responsabilité de chacun, collectivités publiques, organismes privés, citoyens et associations – qu’il soit jeune plant ou remarquable. « Remarquable » par des critères multiples et subjectifs (comme sa rareté, ses dimensions, sa position, son âge, sa force symbolique…). Le Conseil départemental (CD93) vient d’en reconnaître une dizaine, mais aucun à Saint-Denis (1). Alors le JSD a sélectionné quelques spécimens dionysiens – centenaires, gigantesques, ou beaux, tout simplement.

(1) Le CD93 a pour projet de lancer un inventaire global des arbres remarquables à l’échelle du département, incluant les arbres publics et privés. Certains pourront donner lieu à un classement et une protection spécifique dans le PLUi de Plaine Commune.

Réactions

Bonjour, concernant les arbres square Calon plusieurs ont été découpés récemment des arbres morts surtout du aux griffes des chiens( les Maitres peut enclin aux droits des arbres).Il serait judicieux de protéger ces arbres par de barrières plutôt que les couper 2 ou 3 ans après !
Sous les règnes de Didier Paillard et de Laurent Russier les rares arbres présents dans le quartier Pleyel ont été systématiquement déracinés. Exemples : 1) au 30 boulevard de la libération les promoteurs immobiliers ont rasé un espace boisé pour construire des immeubles. 2) pour édifier le Campus Paris Cité Cinéma les promoteurs immobiliers ont détruit un square arboré et ont déraciné plusieurs dizaines d'arbres. Avant d'évoquer la nature l'ultra gauche ferait mieux d'analyser ses 75 ans règne et de destruction de celle-ci. Espérons que la nouvelle municipalité demande son avis à la population avant de laisser les promoteurs immobiliers détruire la nature et les arbres.
dans l'arrondissement Gare, ce sont pas moins de 30 arbres qui ont été déracinés sous l'empire extrémiste (pclfi) ! pour faire une place d'honneur à de gros pavés gris au sol ... ou pire encore des arbres ne sont pas replantés depuis + de 5 ans, bien que leurs emplacements subsistent encore. Et ça chauffe l'été dis donc au point de nous cuire les jambes tellement la chaleur y est emmagasinée puis rejetée et ça pue encore plus avec la pisse... y'a un moment où les photos (désolé) ne font plus rêver les gens car le réel reprend la force de son éloquence habituelle à Saint-Denis. Bêton bêton bêton moche moche moche ! Bêtise et oui ! C'est donc pour quel siècle, le juste retour à l'élégance et la politesse du végétal associant le droit au retour des oiseaux ? Re-arborons et plaçons des parterres floraux dans l'ensemble des rues de notre ville. Toutes nos rues ! donnons l'exemple et l'envie plutôt que de faire pitié. ZFE = plus d'arbres et moins de barbecues, de boukané et de voitures non-entretenues ! https://www.librest.com/livres/la-haine-de-l-arbre-n-est-pas-une-fatalite-alain-baraton_0-1808807_9782330023850.html https://www.lepoint.fr/environnement/l-appel-a-proteger-les-vieux-arbres-du-jardinier-en-chef-de-versailles-10-08-2020-2387292_1927.php https://www.librest.com/livres/des-arbres-dans-la-ville--l-urbanisme-vegetal-caroline-mollie_0-6393038_9782330132897.html?ctx=9498389f75cb3fc309e790d3b3f80813

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur