En ville

Demande de rendez-vous des expulsés de Saint-Rémy et Franc-Moisin

Les expulsés du squat de Franc-Moisin (26 juin) et ceux de Saint-Rémy (1er juillet) se sont rendus en mairie et en sous-préfecture, hier mardi 2 septembre en fin d’après-midi, pour demander un rendez-vous au maire et au sous-préfet. Avant de formuler ces deux demandes, les expulsés qui vivent dans des campements sont allés devant les écoles pour faire signer une pétition sur laquelle figurent les prénoms d’enfants « qui vont faire leur rentrée comme les autres, mais qui subissent une violence dramatique ». Les membres du Réseau solidarité logement revendiquaient hier soir plusieurs centaines de signatures recueillies dans la journée au bas de ladite pétition. D.Sz