Cultures

6B
/ Curieux cabinet

« Le point commun entre tous les artistes invités, c’est la rigueur dans leur méthode de création et la recherche intellectuelle », développe avec un accent italien Silvia Neri, curatrice de l’exposition collective Cabinet de curiosités qui se tient au 6b jusqu’au 31 janvier. Le parcours se divise en quatre univers aux noms intelligibles : Naturalia, Artificialia, Scientifica et Exotica.

En première partie, on découvre les sculptures anthropomorphes réalisées avec des centaines de cure-dents par Jan Van Bergen. Plus loin, Sandrine Métriau a érigé une installation – des stalagmites semblant jaillir du sol (voir photo) – « tricotée » avec des bandes de film VHS. Face à elle, l’artiste tunisien Hassene Hamaoui a accroché au mur ses photos argentiques. Les pellicules d’appareils chinés dans des brocantes lui servent de base de travail. Ses clichés se composent comme des calques qui se superposent et créent des tableaux vaporeux. Le plasticien Patrice Barthes donne une forme physique à la distance : après avoir mesuré avec un odomètre celle de la promenade des Anglais à Nice ou celle qui sépare l’opéra Garnier de l’opéra Bastille, il a enroulé méthodiquement des kilomètres de bandes de feuilles de caisse enregistreuse. 
 

Pénombre et paysage nocturne 

Le visiteur accède ensuite à la chambre des merveilles du Sud-coréen Kyoo Seok Choi : des centaines de petits cubes de papiers pliés et fabriqués à partir de pages du dictionnaire composent les tentacules de savoir accrochées au plafond. La balade s’achève enfin dans une chambre noire, on y contemple un paysage nocturne dont les détails se dévoilent au fur et à mesure que l’œil s’habitue à la pénombre. Silvia Neri, par ailleurs professeure doctorante à Paris 8, exposera les œuvres de ses étudiants en avril à la bibliothèque de la faculté dionysienne. Son travail de sensibilisation à l’art contemporain est à suivre via sa galerie itinérante Neri Contemporary Art.

Cabinet de curiosités : jusqu’au 31 janvier au 6b (6/10, quai de Seine) du mardi au vendredi de 13h à 18h, samedi de 11h à 18h, dimanche et lundi fermés. Entrée gratuite.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur