Courrier des lecteurs

Un habitant de la rue des Ursulines signale des dysfonctionnements de voirie.


Je souhaite attirer l’attention de la municipalité et du service de la voirie sur des modifications récentes à l’origine d’accidents ou susceptibles d’être à l’origine de graves accidents. Récemment, à l’occasion des travaux du tramway, un feu a été supprimé au coin du bd Jules-Guesde et de la rue Moreau et de son prolongement en rue des Ursulines. C’est le passage piéton le plus emprunté dans le secteur (sa peinture est en partie effacée). 


Bon nombre de véhicules venant de l’Église neuve semblent considérer que ce passage piéton n’existe plus et foncent. Il serait urgent avant qu’il n’y ait des accidents graves piétons que ce feu soit rétabli. Autre dysfonctionnement, les piétons qui,venant de la gare, circulent sur la voie longeant le tramway en direction de la Porte de Paris, cheminent sur la route étroite empruntée par les véhicules, sans aucune protection, ni ralentisseur ! 

Autre dysfonctionnement rue des Ursulines : des fragments de piste cyclable ont été installés, mais tout est fait en dépit du bon sens. Je ne parle pas du stationnement handicapé, devant le n° 13, qui a été changé à trois reprises de place, il a même été tracé une fois sur la voie empruntée par les véhicules !

Au niveau de l’entreprise Prunevieille, le séparateur discontinu est à l’origine de nombreux accidents, le dernier en date, vendredi 5 décembre. Une conductrice l’a heurté de plein fouet (il n’est pas signalé, mesure 15 cm de hauteur et se trouve pratiquement au milieu de la chaussée). Le service de la voirie doit apporter une réponse de toute urgence à ces dysfonctionnements qui interrogent sur la réflexion et le suivi autour de ces aménagements. 

Denis Cittanova