Courrier des lecteurs

La douce mélodie du « maïs chaud, maïs chaud »

Vous publiez la lettre d’un lecteur qui s’en prend aux vendeurs à la sauvette (JSD n° 1012). Permettez-moi d’exprimer un avis différent. Merci aux vendeurs à la sauvette qui me permettent, si le cœur m’en dit, au sortir de la gare ou du métro de croquer l’épi de maïs qui, après une longue journée, me permettra de tenir jusqu’à l’heure du dîner. Merci de mettre un peu d’animation sur la place de la gare, de m’offrir le spectacle des enfants souriants en dégustant leur maïs. Merci pour les odeurs appétissantes. Merci pour la douce mélodie des « maïs chaud, maïs chaud ».


Merci d’occuper le terrain qui en votre absence serait sans doute envahi par les revendeurs de cannabis. Votre lecteur reprochait aux vendeurs de gêner le cheminement des piétons et l’accès aux commerces. Je suis un piéton à béquilles et jamais ils ne m’ont posé de problèmes. Votre lecteur souhaiterait que la police fasse la chasse aux vendeurs à la sauvette. Compte tenu des effectifs notoirement insuffisants, il y a plus urgent : chasse aux voleurs de téléphones portables, aux chauffeurs qui accélèrent au feu orange, aux motards non casqués qui se livrent à des acrobaties…


Ah, si le Journal de Saint-Denis pouvait être distribué à la sauvette aux sorties de la gare, cela m’éviterait – habitant de L’Île-Saint-Denis mais usager de Saint-Denis – de devoir aller le chercher en mairie ou ailleurs.


Alain Gaussel



Le bruit inquiétant du tram T8

Comme suite à votre article concernant le T8 dans votre n° 1010, je me permets d’attirer votre attention sur quelques points. Il sera mis en service « fin décembre 2014 ». Nous, les riverains, nous sommes à même de nous demander si ce sera vraiment prêt. En effet, plusieurs riverains habitant rue Maurice-Thorez, angle rue Paul-Éluard, s’étonnent du bruit très important que fait ce tram, avant de s’arrêter à la station (Rond-Point). Il y a effectivement une dénivellation très réduite au niveau du début de la rue Maurice-Thorez, c’est ce qui produit ce bruit si important.


Nous avons contacté la personne responsable du secteur à la RATP. Il a fait remonter l’information et nous a expliqué différents points techniques pour annuler ce bruit (rabotage, meulage, huilage des rails, vérifications des écrous). Selon un prospectus de la RATP, ce tram possède de hautes performances technologiques, il « est une » des références mondiales. Les riverains attendent avec impatience le contrôle final qui sera effectué par les différents organismes pour donner l’autorisation de l’ouverture de la ligne.


Nous espérons que cette autorisation ne soit pas donnée à la va-vite pour respecter les délais imposés par les différentes directions, et également que les décibels dans les appartements ne dépassent pas le seuil autorisé par la loi. Nous attendons avec impatience les travaux de mise sous silence du T8. Pour rappel, à cet endroit il y a déjà les trains, les pompiers, les ambulances du CCN, les voitures de police, et les voitures…


Madame C.C.