À la une En ville

Grand Paris Express
/ Comment se fabrique le super-métro ?

Ouverte au public depuis les dernières Journées du Patrimoine, la Fabrique du métro, à Saint-Ouen, nous dévoile tous les dessous du futur Grand Paris Express.
La Fabrique du métro © Société du Grand Paris - Claire-Lise Havet
La Fabrique du métro © Société du Grand Paris - Claire-Lise Havet

Implantée dans le quartier des Docks à Saint-Ouen, la Fabrique du métro, dans une scénographie impressionnante, présente l’aventure humaine et technique que constitue la réalisation des quatre nouvelles lignes de métro et des 68 gares du Grand Paris Express. La plus importante d’entre elles, Saint-Denis-Pleyel, bénéficie d’un traitement privilégié. Dans une salle, grâce à un casque de réalité virtuelle et une manette, le visiteur peut découvrir, en se déplaçant, l’aménagement et les abords de la future gare imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma : « Nous avons voulu créer un large espace public autour de la station, en plantant des arbres, en jouant avec les espaces intérieurs et extérieurs, déclarait-il récemment. Ce que nous voulons, c’est que les gens s’approprient cet espace. »

À la Fabrique, on peut déjà se l’approprier de manière virtuelle. L’ensemble du lieu – une surface de 2 500 m2 sur deux étages, avec une belle halle de 1 600 m2 – a été conçu et scénographié par l’architecte Giovanna Comana de l’agence bGc Studio : « Cela a été pour nous un véritable challenge. Partant d’un volume complètement vide, il nous a fallu imaginer une sorte de laboratoire ouvert à tous, où les professionnels peuvent expérimenter à l’échelle réelle leurs matériaux et présenter leurs projets en 3D. C’est aussi un lieu d’accueil du public afin qu’il puisse suivre ce processus et comprendre comment les décisions sont prises. »

En immersion totale

La scénographie de la Fabrique accompagne le visiteur à chaque étape de la vie du Grand Paris Express, depuis les entrailles de la terre jusqu’aux parvis des futures gares.
Cette mise en scène immersive nous invite à pénétrer ainsi dans des espaces de gare, dont une portion de quai « grandeur nature » de 25 mètres de long a été reconstituée. Pas un aspect des aménagements du futur métro n’a été oublié : de la maquette des futurs ascenseurs et escalators au choix typographique de la signalétique en plusieurs langues, en passant par l’emplacement des poubelles sur les quais ou les panneaux directionnels, tout a été pensé et sera bien sûr testé avant validation.

Outre les visites d’experts, d’ingénieurs, de décideurs économiques et d’élus désireux de s’informer et de partager avec la Société du Grand Paris, tous les habitants peuvent visiter la fabrique sur réservation, via un formulaire d’inscription accessible sur la page Web de la Fabrique :

http://www.societedugrandparis.fr/gpe/visiter-la-fabrique-du-metro

Claude Bardavid

La Fabrique du métro, 50, rue Ardouin à Saint-Ouen.

Pour en savoir plus: 

Réactions

Quand les tunneliers commenceront-ils à creuser la ligne 15 NORD OUEST de La Défense à Saint-Denis-Pleyel ? Combien de tunneliers perceront-ils simultanément entre les deux quartiers ? Pourquoi en 2018 la Société du Grand Paris ne fait-elle pas creuser en même temps une vingtaine de tunneliers sur les différents tronçons des lignes 15 et 16 ? La ligne 15 NORD OUEST sera-t-elle en service en 2025 ? Les habitants de Seine-Saint-Denis ont besoin de la ligne 15 OUEST pour aller travailler dans les Hauts-de-Seine plutôt que de galérer à passer par Les Halles (et inversement les habitants des Hauts-de-Seine ont besoin de la ligne 15 OUEST pour venir travailler en Seine-Saint-Denis).

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur