Côté association

Onyesha
/ Comme à la maison

© Véronique Le Coustumer
© Véronique Le Coustumer

Onyesha veut dire « mettre en lumière », « révéler » en langue swahili un des langues d’Afrique de l’Est. C’est aussi le nom qu’ont choisit, Nadine coiffeuse et Selma esthéticienne, deux sœurs originaires du Cap-Vert, pour leur institut de beauté.

Ce dernier a ouvert le 12 novembre dans le centre commercial basilique. Avec comme dominante le rose, le noir et l’or, la déco « girly chic » donne le ton. L’espace se veut chaleureux et intime pour proposer aux femmes, en plus des prestations de coiffure, d’esthétique et d’onglerie, un moment de détente. Sa conception sur le modèle d’une maison, avec sa chambre (le cabinet d’esthétique), sa salle de bain (l’espace des bacs à shampoing), sa salle à manger (le bar à ongles) renforce la note cocooning. À cela s’ajoutent les canapés confortables, les tables basses et les rideaux, qui peuvent être tirés ou non, pour se retirer du monde. Le lieu n’a pas été choisi au hasard.

Nadine a exercé chez Grommers’ barber shop, à deux pas. Un salon de coiffure et de beauté en plus ? Non selon Nadine qui s’applique à travailler les cheveux au naturel, sans extension ni rajout. Pour la partie onglerie, Selma utilise le gel plutôt que la résine et s’approvisionne en vernis moins chargé en produits chimiques. Elle fait venir ses fournitures d’Angleterre ou des États-Unis. Si les prestations de l’institut s’adressent de préférence aux femmes aux cheveux bouclés et ondulés, il reste ouvert à toutes. Les deux sœurs prévoient d’organiser des ateliers sur différents thèmes comme par exemple aider les mères à se débrouiller avec les cheveux crépus de leurs enfants. Onyesha est un peu le pendant féminin des « barbers shop ».

Véronique Le Coustumer

Onyesha, 11-13 passage du Saulger, du mardi au samedi de 10h à 19h nocturne jusqu‘à 21h le vendredi. Contact@onyesha.fr, 0628798390.