À la une En ville

Equipement
/ Comme à la mairie

Trois ans après celle de la Plaine, une mairie annexe a vu le jour à La Courtille. Un nouvel équipement qui évitera aux 7 000 habitants du quartier de se rendre en centre-ville pour un grand nombre de démarches administratives.
La nouvelle mairie annexe sur le parvis du 5, cité de la Courtille.
La nouvelle mairie annexe sur le parvis du 5, cité de la Courtille.

Acte 1, dernier petit coup de balai sur le parvis du 5 cité de La Courtille et cette fois, ça y est, elle est fin prête ! À quelques minutes de son inauguration, ce jeudi 8 novembre, la nouvelle mairie annexe attire le regard des passants.

Certains s’arrêtent pour écouter le bref discours du maire. « L’ouverture de cette mairie est un acte fort de la municipalité pour développer le service public. Elle s’ajoute à plusieurs services publics développés dans le quartier depuis de nombreuses années, dont la Maison de services au public qui a ouvert ses portes en avril 2018 dans le bureau de Poste et a permis son maintien. Ces équipements sont un gage de cohésion pour tous les habitants […] Et la municipalité ne s’arrêtera pas là. En 2021, un nouveau bâtiment, juste à côté de cette mairie, accueillera une maison de santé pluri-professionnelle, un relais d’assistantes maternelles et la maison du petit enfant Chat perché. » 
 

352 000 euros

Ruban coupé, reste à faire le tour de cette mini-mairie qui a coûté 352 000 €. Borne d’accueil à l’entrée avec salle d’attente, quatre bureaux pour recevoir les usagers et une grande salle de réunion, les locaux tout en rez-de-chaussée sont spacieux et fonctionnels. « C’est un cadre de travail exceptionnel pour les agents », se réjouit Chérifa Zidane, adjointe au maire à l’état civil et à l’administration générale. Des agents qui seront au nombre de quatre en permanence sur site : un à l’accueil, deux à l’état civil et un pour le service enfance.

« Ce sont les équipes du centre administratif qui sont déployées ici de façon tournante, explique Stéphane Tricoche, directeur de l’accueil à la Ville. Un tel équipement rapproche évidemment du service public des personnes qui vivent dans un quartier un peu isolé, mais il doit aussi permettre de désengorger le centre administratif. On a abordé le projet différemment que pour la mairie de la Plaine qui est un peu trop isolée visuellement et encore méconnue parfois. Ça devrait mieux marcher ici. »

L’attente est certaine en tout cas, si l’on se fie au nombre d’habitants présents ce jeudi matin et à leurs commentaires. « Franchement, c’est un grand service pour le quartier, lance Moumena, habitante de La Courtille depuis 33 ans. Avoir un rendez-vous au centre administratif c’était parfois compliqué. » « Ça fait vivre le quartier, se réjouit Hayat, maman à poussette. Avec les travaux, ça change en bien ici. On aurait simplement besoin de plus de sécurité. »

 

Panne au démarrage

Acte 2, première matinée d’ouverture au public vendredi 9 novembre. À la mairie annexe, on essuie les plâtres. Le réseau informatique est en panne dans tout le quartier. Pas moyen d’ouvrir un dossier. Chômage technique ou presque. « Une quinzaine de personnes s’est présentée ce matin dès 9h15 pour les premiers, témoignent les agents municipaux. Certains sont juste venus se renseigner sur le lieu, d’autres avaient pris rendez-vous. » Faute de pouvoir mener à bien les procédures, une solution immédiate au centre administratif est proposée aux malchanceux. C’est le cas de Christine, qui prend bien la chose. « C’est dommage, je voulais faire votre ouverture », plaisante-t-elle. C’est au tour de Jean-Pierre de se présenter. « Qu’est-ce qu’il faut faire pour renouveler sa carte d’identité ? » L’agent d’état civil prend en main le document. Verdict, pas besoin de renouvellement, le ministère de l’Intérieur a prolongé de 5 ans la validité de certains titres s’ils sont en bon état. Le septuagénaire, qui habite depuis 45 ans la tour au-dessus de la nouvelle mairie annexe, prend le temps de bavarder un peu. « J’avais envie de voir le lieu. Un équipement pareil du temps où j’avais des enfants en bas âge ça m’aurait évité des déplacements. Ça manquait dans le quartier. Je trouve que les choses évoluent positivement. Les travaux de réhabilitation ça ne peut que faire du bien. » Acte 3 très prochainement, le premier document d’identité délivré par la mairie annexe.

Yann Lalande

 

Mairie annexe, 5 cité de La Courtille. 
Ouvert les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 9h à 12h et de 13h à 17h. Ouvert le jeudi de 9h à 12h. Tél. : 01 83 72 23 93.

Prestations.

État civil : carte nationale d’identité et passeport sur rendez-vous, attestation d’accueil, inscription sur les listes électorales, retrait des actes d’état civil, recensement militaire, etc.

Vie scolaire-enfance-loisirs : calcul du quotient familial, préinscriptions scolaires, inscriptions périscolaires, préinscriptions séjours de vacances, demandes individuelles (dérogations, etc.).

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur