À la une Cultures

L’Écran
/ Cinébanlieue : des films et des stars

C’est un festival immanquable pour les cinéphiles dionysiens. Tant pour la programmation soignée et hétéroclite qu’il propose que pour les rencontres qui l’enrichissent.

La 13e édition de Cinébanlieue pose ses valises quelques jours à l’Écran de Saint-Denis, avec mercredi 7 novembre, en ouverture du festival, la projection en avant-première du nouveau long-métrage de Kheiron Mauvaises herbes (20h) en présence de son auteur et acteur principal. Si le réalisateur originaire de Pierrefitte est un touche-à-tout, à la fois humoriste, comédien, scénariste et même chanteur, son approche cinématographique s’évertue surtout à toucher notre corde sensible. Après avoir signé l’autobiographique et émouvant Nous trois ou rien, nominé au César 2016, Kheiron revient avec un feel good movie dépeignant avec justesse, humour et sans pathos, la rudesse sociale dans laquelle évoluent certains jeunes (et moins jeunes) banlieusards. Waël (interprété par Kheiron), un ancien enfant des rues, vit de petites arnaques et, grâce à son acolyte Monique (jouée par Catherine Deneuve), se retrouve responsable d’un groupe de six adolescents turbulents. S’amorce alors un dialogue entre deux générations peu habituées à s’unir face à l’adversité.

Après cette belle entrée en matière, Cinébanlieue poursuit son travail d’exploration cinématographique avec jeudi 8 novembre à 14h, la projection de De toutes mes forces de Chad Chenouga : Nassim est lycéen dans un prestigieux établissement parisien, mais est pris en charge dans un foyer après la disparition de sa mère. Il tente d’éviter à tout prix que ces deux univers ne se rencontrent… Pour tenir jusqu’au week-end, le festival proposera deux séances vendredi 9 novembre à partir de 18h, avec l’impactant Blindspotting de Carlos Lopez Estrada et Joueurs, avec Tahar Rahim dans le rôle principal de ce premier long-métrage de Marie Monge. Après la séance se tiendra une rencontre avec l’équipe du film en partenariat avec la Quinzaine des Réalisateurs.

Enfin, pour clore son étape dionysienne, Cinébanlieue organise une journée dédiée à la projection de courts-métrages samedi 10 novembre. Présentée par l’association réunionnaise Cinékour, une première sélection dévoilera un panorama de jeunes talents et d’œuvres de l’île de la Réunion peu connus du public métropolitain (à partir de 14h). Puis, dès 16h, ce sera au tour de la sélection Cinécourts de nous faire découvrir une flopée de projets cinématographiques avec à chaque fois la présence des équipes de réalisation. Cette mise en bouche introduira le clou de la programmation : la projection à 20h de Frères Ennemis, film sélectionné à la Mostra de Venise, qui sera suivie d’une rencontre avec la star du film et parrain du festival, Reda Kateb.

MLo

Cinébanlieue du 7 au 10 novembre À l’Écran (14, passage de l’Aqueduc). Programme complet : www.cinebanlieue.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur