En ville

Enseignement supérieur
/ Campus Condorcet : « Pas une entité close »

Vendredi 18 septembre, la conférence de rentrée du campus Condorcet, cité des Humanités et des sciences sociales s’est tenue « en mode hybride », selon l’expression utilisée par son président Jean-François Balaudé, qui a tenu ce point presse au centre des colloques.
Jean-François Balaudé, président du Campus Condorcet. © Yslande Bossé
Jean-François Balaudé, président du Campus Condorcet. © Yslande Bossé

Élu au début de l’année 2020 à la tête de l’établissement public situé en lisière de Saint-Denis et d’Aubervilliers, Jean-François Balaudé (ancien président de l’université de Nanterre) a d’abord rappelé le projet que représente le campus Condorcet – « groupement » de 11 établissements - dont la première rentrée s’est faite en septembre dernier. « Le campus Condorcet est un projet scientifique qui va se déployer à travers le programme immobilier, ses locaux, ses équipements ».

LIRE AUSSI / Enseignement supérieur : une rentrée sans promiscuité 

4000 usagers– étudiants en masters et doctorat, enseignants-chercheurs, personnel administratif - sur les 12 000 attendus avaient été accueillis en octobre dernier, sur le site encore en chantier. Au total, neuf bâtiments avaient été ouverts, dont les bâtiments de recherche Nord et Sud. Deux autres encore en construction seront livrés à la fin janvier et en avril 2021 a annoncé Jean-François Balaudé. « Ils marqueront la fin de la Phase 1 pour le site d’Aubervilliers ». Il s’agit du grand équipement documentaire (GED) et du bâtiment « dit EHESS ». Autre chantier en cours : celui du site Campus Condorcet de la porte de la Chapelle, qui devrait être livré en 2023. Le chantier du bâtiment de l’école Pratique des hautes études (EPHE) est quant à lui « sur orbite ». « Il marque la Phase 2 du programme immobilier du Campus Condorcet », a souligné le président de l’établissement public.

Sur la vocation du Campus Condorcet, son président a tenu à faire taire les idées reçues : « Le campus n’est pas une entité close ». Et d’insister sur le « principe de collaboration » et « d’interdisciplinarité » qui coexistent entre les établissements-membres. Appels à projets, journées doctorales, ouverture sur le territoire, qualifié de « laboratoire social », organisation d’événements avec les écoles alentours font partie des initiatives qui ont été mises en place ou qui sont en cours.  

« Une année chaotique »

Sur « l’an 1 du Campus Condorcet, « les plâtres ont été essuyés, c’est le cas de le dire », concède Jean-François Balaudé. « Une grande partie de l’année a été consacré aux détails qui devaient être réglés. Les premiers séminaires ont été tenus et les équipes installées ont fait vivre le campus », poursuit-il. Le mouvement de grève et de protestation contre la réforme de retraite de décembre dernier puis la crise sanitaire, ont rendu « l’année chaotique », souligne Jean-François Balaudé. Par conséquent, difficile de « tirer le bilan » de l’activité du campus.

En cette rentrée, à l’instar des universités Paris 8 et l’Institut universitaire technologique, le Campus Condorcet va privilégier l’enseignement à distance. « Pour nous préparer à cette rentrée sous contrainte, les 40 salles du campus vont être équipées avec des systèmes de vidéo-conférence qui seront disponibles dès la première semaine d’octobre ». Concernant les effectifs d’usagers attendus, et du nombre d’étudiants qui feront leur rentrée au Campus, il a été difficile pour le président de donner un nombre précis. Compte tenu du contexte sanitaire, la présence des étudiants sur le site est « compliquée », a-t-il exprimé. Selon son cabinet, les 451 logements étudiants du campus sont actuellement pleins.

Yslande Bossé

Réactions

'' privilégier l'enseignement à distance '' : dixit le 'patron' du campus Condorcet. Un enseignement de Savoirs de manière virtuelle , ce qu'en pensent des concerné e s : étudiant.e.s de Paris 8 + un enseignant en Géographie : https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-23h
Le président du campus Condorcet vient de Nanterre (ex Paris10). S'il était en fonction l'an dernier , à l'Université de Nanterre (?) alors , c'est probablement lui qui a fait venir les flics A L'INTÉRIEUR du Campus pour que les étudiant.e.s opposé.e.s au projet de réforme des retraites n'aient pas leur.s mot.s à dire dans un dossier 'tout chaud' pour elles eux puisqu'il concerne leur avenir . À suivre ,dans tous les cas !

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur