Côté commerce / Vegetable

Frédéric Breit et Brigitte Roussey
Frédéric Breit et Brigitte Roussey


Délicatement, elle saisit par les ailes la guêpe flânant dans la cagette de pommes pour la relâcher plus loin. Brigitte Roussey n’a peur ni des petites bêtes, ni de la nature en général. Au point d’avoir créé il y a deux ans son entreprise de fruits et légumes bios. Elle les vend dans le stand qu’elle tient avec Frédéric Breit en semaine (mardi au vendredi, 10h/18h30) à la sortie du RER D (au pied de Generali, avenue Mitterrand) et le samedi matin au marché de la Plaine. 


Ses principaux fournisseurs : sa famille du Cameroun (dont Brigitte est originaire) pour les fruits exotiques, sa famille de Touraine pour les produits de maraîchage. D’ailleurs, après « un parcours classique », dit-elle – école de commerce et un poste chez Pro BTP – elle décide d’aller « travailler la terre » dans l’exploitation maraîchère de son oncle et ses cousins de Tours. Elle y reste deux ans. « C’est une très bonne école, qui a fait que j’ai cet amour du produit. Frédéric et moi ne sommes pas que de simples vendeurs ! », insiste-t-elle. 


Forte de cette expérience, elle démarre son entreprise il y a deux ans avec des paniers bios. Se diversifie par une activité traiteur auprès des entreprises principalement : « Mais nous ne cuisinons pas car nous n’avons pas de labo. On en recherche un d’ailleurs », glisse le duo. « Nous avons notre réseau de traiteurs, à qui nous fournissons les produits. » Les légumes tourangeaux (dont une belle variété de tomates anciennes) et les fruits exotiques (ananas, goyave, maracuja, mangue…) camerounais. « On se déplace aussi dans les grandes sociétés. On installe notre matériel pour proposer des primeurs aux salariés. » L’année prochaine, promettent les associés, ils devraient travailler davantage avec leurs propres produits, « car on a beaucoup planté ».


Patricia Da Silva Castro


Le plus

Traçabilité « familiale » de la plupart des produits (sauf fruits « européens » tels pommes, cerises, fraises…). Sourire du duo de commerçants. Petite épicerie et œufs bios.

Le moins

Ne disposant pas de vitrine réfrigérée pour les stocker, salades et herbes seulement le mardi.