Côté commerce / Vegetable

Frédéric Breit et Brigitte Roussey
Frédéric Breit et Brigitte Roussey


Délicatement, elle saisit par les ailes la guêpe flânant dans la cagette de pommes pour la relâcher plus loin. Brigitte Roussey n’a peur ni des petites bêtes, ni de la nature en général. Au point d’avoir créé il y a deux ans son entreprise de fruits et légumes bios. Elle les vend dans le stand qu’elle tient avec Frédéric Breit en semaine (mardi au vendredi, 10h/18h30) à la sortie du RER D (au pied de Generali, avenue Mitterrand) et le samedi matin au marché de la Plaine. 


Ses principaux fournisseurs : sa famille du Cameroun (dont Brigitte est originaire) pour les fruits exotiques, sa famille de Touraine pour les produits de maraîchage. D’ailleurs, après « un parcours classique », dit-elle – école de commerce et un poste chez Pro BTP – elle décide d’aller « travailler la terre » dans l’exploitation maraîchère de son oncle et ses cousins de Tours. Elle y reste deux ans. « C’est une très bonne école, qui a fait que j’ai cet amour du produit. Frédéric et moi ne sommes pas que de simples vendeurs ! », insiste-t-elle. 


Forte de cette expérience, elle démarre son entreprise il y a deux ans avec des paniers bios. Se diversifie par une activité traiteur auprès des entreprises principalement : « Mais nous ne cuisinons pas car nous n’avons pas de labo. On en recherche un d’ailleurs », glisse le duo. « Nous avons notre réseau de traiteurs, à qui nous fournissons les produits. » Les légumes tourangeaux (dont une belle variété de tomates anciennes) et les fruits exotiques (ananas, goyave, maracuja, mangue…) camerounais. « On se déplace aussi dans les grandes sociétés. On installe notre matériel pour proposer des primeurs aux salariés. » L’année prochaine, promettent les associés, ils devraient travailler davantage avec leurs propres produits, « car on a beaucoup planté ».


Patricia Da Silva Castro


Le plus

Traçabilité « familiale » de la plupart des produits (sauf fruits « européens » tels pommes, cerises, fraises…). Sourire du duo de commerçants. Petite épicerie et œufs bios.

Le moins

Ne disposant pas de vitrine réfrigérée pour les stocker, salades et herbes seulement le mardi.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur