Côté commerce / Onglerie Mosca


À Saint-Denis, pour trouver une onglerie, pas la peine de faire des pieds et des mains : il s’en est ouvert à tour de bras. Mais si l’on veut parer ses doigts de couleurs brillantes et lisses et de motifs délicats, rendu parfait que seul l’Airbrush autorise, cela s’avère plus difficile. Ce procédé – comparable, en miniature, aux splendides peintures des carrosseries de camions réalisées à l’aérographe – est en effet moins répandu.


Françoise Mosca, qui officie dans son salon de coiffure du même nom (18, rue Gaston-Philippe) a adopté cette technique et en vante les mérites : « D’abord,j’ai opté pour le gel, un matériau proche de la souplesse naturelle de l’ongle et transparent. Contrairement à la résine, dure, opaque qui jaunit, et que la majorité des ongleries dionysiennes proposent. Je me suis dernièrement perfectionné dans un centre de manucure de Cholet avec une prof qui a remporté de nombreux concours. »


Et la jeune femme s’est formée à l’Airbrush en Belgique. Sa meilleure publicité, Françoise la porte sur ses mains. Son inspiration du jour est aquatique : déclinaison de bleu, effets de transparence, gouttes d’eau, paillettes et strass. La démonstration sur quelques centimètres carrés de kératine de sa maîtrise du dessin, des couleurs et de sa minutie. « C’est le goût, aussi. Quand on aime… » Et de la solidité des faux ongles que la coiffeuse expose à longueur de journée aux shampoings et aux brushings. Du mardi au samedi, 9h/12h et 14h/19h (fermeture le samedi à 18h). Sur rendez-vous au 01 48 22 29 59.

P.D.S.C.


Le plus

Françoise Mosca développe une ligne de bagues associant gel et Airbrush, qui peuvent être réalisées à la demande – couleurs et motifs – raccord avec ongles ou tenues.

Le moins

Il faut être patiente pour être belle : compter 2h à 2h30.