Côté commerce / Les Arts

Le restaurant Les Arts au 6, rue de la Boulangerie
Le restaurant Les Arts au 6, rue de la Boulangerie


« À la bonne franquette ! » L’expression revient régulièrement dans la bouche d’Antoine Bento, plus connu sous le nom de Tony, nouveau patron du restaurant Les Arts (6, rue de la Boulangerie). Hé oui, en un rien de temps on se sent à son aise dans cet établissement historiquement tenu par le dénommé « Dédé ». L’ambiance est détendue et chaleureuse, les plats copieux et bons.


Le couscous, très original et savoureux avec son chou, son fenouil, son céleri et ses carottes, est la spécialité de Fifi, le jeune cuisinier kabyle. Son acolyte en cuisine, Maria-Fatima, maîtrise elle les classiques portugais : cataplanade poisson, de fruits de mer ou de viande, caldeirada (bouillabaisse lusitanienne) et l’incontournable morue. « D’ailleurs, on propose tout les jours du poisson grillé. Pas du congelé, rien que du frais, garantit Tony. Dorade, bar de ligne ou autres suivant l’arrivage. » Et bientôt des plateaux de fruits de mer promet-il.


À la carte, aussi, des plats de tradition brasserie comme choucroute, bavette aux échalotes et andouillette 5A. Pommes grenailles et frites sont maison, « on n’est pas chez Mc Do », plaisante le patron. Depuis quarante-quatre ans dans le métier, le professionnel a tenu plusieurs affaires, taverne, hôtel, bar, restaurant, en banlieue et à Bastille à Paris. Mais, « arrivé à Saint-Denis par le hasard des choses », il certifie n’avoir « jamais rencontré ailleurs des gens aussi sympathiques et ouverts ». Ainsi, lui qui n’a ouvert que depuis juin a déjà reçu pendant les vacances d’été des cartes postales de clients devenus fidèles. En un rien de temps !


Patricia Da Silva Castro


Le plus

Ouvert tous les jours sauf le lundi à partir de 9h30 pour prendre un café ou un verre. Service restauration de midi à minuit.

Le moins

Le mobilier un poil vieillot… « Mais ça n’est pas ça qui compte. Ici, c’est à la bonne franquette », réitère Tony.