Côté commerce/ La Tomate

Antony Tanyous, le gérant du primeur
Antony Tanyous, le gérant du primeur


Choisir le légume (en réalité un fruit) le plus consommé au monde pour enseigne de son magasin de fruits et légumes, justement, voilà qui est malin. L’idée juteuse en revient au propriétaire de la boutique, M. Haraz, lequel tenait l’ancienne pizzeria Pinocchio, fermée depuis de nombreuses années. 


Aujourd’hui, Antony Tanyous est le nouveau gérant du désormais primeur. Ce « Franco-Égyptien » du Caire s’est dit que cet emplacement, au 133 rue Gabriel-Péri, sans réelle concurrence dans un périmètre proche, était judicieux. « Ça va pas mal », observe, satisfait, le commerçant après quelques semaines d’exploitation. 


Il faut dire que les habitations alentours, dont la grande cité Péri, draine une clientèle bien heureuse de pouvoir faire son marché de produits frais à deux pas de chez elle. « Et sept jours sur sept, de 8h à 20h, note M. Tanyous. Pour commencer… On verra si l’on doit fermer une journée par semaine. » 


Le travail ne fait pas peur au quadra, depuis seize ans dans le métier. « Ce matin encore j’étais à 3h du matin à Rungis. Mais j’aime ça. » De là-bas, il rapporte fruits et légumes de saison comme exotiques. Ses étals présentés sur le pourtour de la boutique confèrent une agréable note de couleurs naturelles dans cette portion de la rue Péri jalonnée d’enseignes au néon.


P.D.S.C.


Le plus

Un primeur ouvert 7j/7, prix raisonnables.


Le moins

Pour les adeptes du bio et les locavores : passez votre chemin.