Côté commerce / La Ferme Sainte-Anne

Anne-Laure sur le stand dans la halle du marché
Anne-Laure sur le stand dans la halle du marché


Trois fois par semaine, Pierre Rieutort vient de Moutiers-au-Perche, dans l’Orne, au marché de Saint-Denis. Soit quelque 140 km pour vendre dans son étal La Ferme Sainte-Anne aux alentours de 130 fromages différents. Des pâtes cuites, pour les plus gros, jusqu’aux chèvres, pour les plus petits. « 80% proviennent de Rungis, détaille-t-il, le reste de producteurs en direct. »


Présent aussi aux marchés de Suresnes et de Maisons-Alfort, M. Rieutort est arrivé dans la halle dionysienne il y a une dizaine d’années. « Je connaissais l’ancien fromager. Il partait à la retraite et m’a dit qu’il y avait une place à prendre », raconte le commerçant, dans la profession depuis trente ans grâce à son épouse, issue d’une famille de fromagers.


Et la tradition se poursuit avec leurs enfants Anne-Laure et Arnaud. En plus des munster, morbier jeune, vieux gouda, palet fermier, brillat-savarin, brie, fourme d’Ambert, et autres spécialités laitières, on trouve sur son étal des œufs « de poules élevées en plein air ou bio de l’Oise », des confitures et des gelées d’Auvergne, des fromages blancs, de la crème de Normandie… « Et du beurre à la coupe de Charente pour le doux, de Bretagne pour le salé. » Un vrai tour de France gastronomique. Que l’on peut accompagner de vin, « un rouge, un blanc, un rosé », pour parfaire le voyage.

P.D.S.C.


Le plus

La plus large offre de fromages du marché de Saint-Denis. Accepte la carte bleue.

Le moins

Du fromage, du vin… Soit. Et le pain ?