Côté commerce / 128 Tattoo Shop

Vicky et son équipe
Vicky et son équipe


Dans le monde du tatouage, son prénom est connu du Nord au Sud de la France.Vicky, jeune femme talentueuse mais modeste, s’étonne encore de sa réputation construite au fil de ses dix années d’exercice dans son studio du 26 rue Gabriel-Péri. Aujourd’hui, elle a décidé d’ouvrir une nouvelle boutique au 128 de la même rue, qu’elle loue à PCH, géographiquement à l’opposé, plus au nord de la ville, pour toucher une nouvelle clientèle et surtout pour se spécialiser. « Au 128, on cible le tatouage Old School (1) et New School (2) », précise la Dionysienne née à la clinique de l’Estrée « quand elle se trouvait non loin de la gare ».


« Ici, reprend-elle, on veut se démarquer et proposer des motifs qui sortent de l’ordinaire. » Si dorénavant Vicky ne se consacre plus qu’exclusivement à son ancienne clientèle qu’elle s’est constituée depuis ses débuts,dans les deux boutiques au choix, c’est Humberto le spécialiste des deux styles. Graphiste de profession, il pratiquait en même temps le tatouage, jusqu’à s’y vouer pleinement depuis septembre à l’ouverture de la nouvelle boutique. Et c’est Ned qui assure le piercing.


Tous trois ont la même exigence du travail bien fait et d’une hygiène irréprochable. «Je ne veux pas laisser les jeunes se faire charcuter à Barbès ou Pétaouchnok, s’indigne Vicky. Certes on est plus cher, mais on ne propose pas des tattoos ou de piercings à 20 euros, réalisés dans des protocoles d’hygiènes douteux, avec des produits allergisants. On voit plein de retours : des tatouages infectés et même des langues nécrosées ! » Au 128 comme au 26, les personnes sont conseillées avant et suivies après, « tout le temps de la cicatrisation » tient à préciser l’équipe. Tél. : 09 67 38 54 40 ; facebook : le128TattooShop

P.D.S.C.


(1) Le style Old School se caractérise par des contours épais, de fortes ombres noires et des couleurs vives primaires, souvent inspiré de thématiques des années 50 et 60 (pin up, roses, tigres, symboles militaires et maritimes…).


(2) Le tatouage New School est une version modernisée du style Old School, mais avec des couleurs très flashy et d’inspiration proche de la bande dessinée, des comics ou du manga.


Le plus

Rigueur, conseil et hygiène. De vrais professionnels, quoi !…

Le moins

Pour les plus jeunes, pas de tatouage avant 18 ans. Mais les mineurs peuvent se faire piercer, avec l’autorisation de leurs parents et en leur présence.