Côté commerce / « Au Goût du théâtre »


Depuis le 21 mars, le TGP rénové a rouvert ses portes, tout comme son restaurant. Rebaptisé « Au goût du théâtre », il a à sa tête une nouvelle équipe : le couple Rahmani. Leïla au service et Lounès aux fourneaux. Monsieur entend bien mettre au profit du lieu son expérience dans la restauration en général, et associée au spectacle en particulier.


Entré à 16 ans à l'école hôtelière, passé par de grands hôtels tels que Hyatt, Mercure ou Vendôme, il a été chef de cuisine du restau de la salle de concerts parisienne La Maroquinerie ou du Privilège au Palace. « Là-bas la musique, ici le théâtre. La seule différence, c'est l'entracte », note-t-il. Car Lounès a conscience des contraintes de temps qu’impose un CDN.


« Il faut assurer le service en une heure après les représentations et faire encore plus vite à la coupure. » C'est pourquoi il propose pour les pressés quiches, tourtes, soupes (6 ou 6,50€). Le menu (entrée + plat + dessert à 12,50€) varie chaque jour. Pour maintenir des prix attractifs, le chef a une astuce. « J'associe des produits nobles à des produits oubliés bon marché tels que panais ou topinambours. »


Pour exemple, un midi de la semaine dernière on pouvait apprécier un savoureux velouté d'asperges, une généreuse cuisse de canard, rattes et confit d'oignon goûteux, pour terminer sur un doux cheese cake aux fruits rouges. Si ce niveau de qualité est maintenu, le théâtre devrait figurer parmi les bonnes tables de Saint-Denis.

P.D.S.C.


Le plus

Carte prometteuse aux prix tenus. Formule « risotto » originale. Boisson chaude et pâtisserie à l’heure du thé.

Le moins

Fermé les soirs où il n’y a pas de représentations.