Sports

Bravo les gars de La Raquette

Mardi 10 mars, le Saint-Denis US TT 93 a réalisé le nul (3-3) face aux futurs champions de France Hennebont, à l’issue d’un match brillant. Les locaux sont aujourd’hui (presque) assurés de leur maintien en Pro A la saison prochaine.

Alors là, bravo ! D’ailleurs, les trois cents personnes qui assistent à la rencontre de championnat de France Pro A par équipes, mardi 10 mars dans la salle de La Raquette, ne sont pas économes de leurs applaudissements, ni de leurs encouragements. Le Saint-Denis US TT 93 reçoit Hennebont GV, l’équipe qui ne décolle pas de la première place du classement depuis longtemps et qui sera, ce n’est pas un secret, championne de France cette année. Au final, les locaux, qui en début de saison étaient présentés comme les plus fragiles des dix compétiteurs de ce plus haut niveau national de tennis de table, obtiennent le nul (3-3). À l’issue d’un match particulièrement brillant.

Toujours sous le regard aiguisé des deux juges officiels.

Premiers à ouvrir le bal, Feng Tian Bai (n° 12 national) pour Hennebont et Emanuel Lebesson (n° 26) pour Saint-Denis. Les trois manches profitent aux visiteurs. Le doute s’installe. Deuxième acte avec Xin Wang (n° 40) de Hennebont et Cédric Mirault (n° 41) de Saint-Denis. La roue tourne. Cédric tient la forme. Et c’est déjà l’égalité 1-1. Au 3e match, Kalinikos Kreanga (n°3) de Hennebont affronte Marek Cihak (n° 43) de Saint-Denis. Les visiteurs s’imposent à nouveau. 2-1. Une question court dans les gradins : les fées du ping ont-elles bien reçu leur carton d’invitation ? Et c’est la pause. Les sandwiches et crêpes confectionnées par les militants du club sont dévorés. Il en manque.
Un quart d’heure après, c’est la reprise. Toujours sous le regard aiguisé des deux juges officiels. Feng Tian Bai face à Cédric Mirault. La roue tourne encore. Cédric s’impose. Le coach des visiteurs commence à s’inquiéter. Les juges esquissent un sourire. Le public réagit à fond. Comme rarement ici. Nouvelle égalité : 2-2.

Le jeune Dionysien sait qu’il peut compter sur son public

C’est maintenant le choc Emmanuel Lebesson/Kalinikos Kreanga. En cinq manches après l’égalité au bout de la quatrième. Le Grec d’Hennebont soigne son côté pirate, avec un bandeau bleu sur la tête. Le jeune Dionysien sait qu’il peut compter sur son public. Ambiance électrique. Deux champions face à face, sans cadeau. Jusqu’à la dernière balle. Et Manu s’incline, 10 à 11. Il s’en est fallu de si peu… La marque est de 2 à 3.
Dernier acte. Xin Wang et Mareck Cihak savent que de leur résultat dépendra de la victoire pour l’un ou le nul pour l’autre. C’est tendu, toujours. Puis Marek finit par s’imposer. 3-3. Hennebont subit le deuxième nul de sa saison. Sans bruit, les petites fées sont reparties. Quelle soirée !
Gérald Rossi

Le classement général après cette journée de Pro A est le suivant : 1er Hennebont (34 points) ; 2e Angers (30 pts) ; 3e La Romagne (29 pts) ; 4e Saint-Denis, Pontoise-Cergy, Cestas, et Levallois (26 pts) ; 8e Argentan (22 pts) ; 9e Istres (21 pts) ; 10e Caen (20 pts).

ILS ONT DIT

Boris Abraham, entraîneur de Hennebont

« Des regrets »

« Soyons franc, c’est un résultat un peu mitigé. C’est un match que l’on aurait pu gagner, principalement sur le match Mirault/Bai. Et on sera passé à 4-1 ! À l’aller, le nul 3-3 était mérité. Beaucoup plus que là. On a eu une grosse opportunité pour faire le trou, on ne l’a pas saisie, alors forcement, oui, j’ai des regrets. »

Denis Michelotto, entraîneur de Saint-Denis

« Un super match »

« C’est un super match, on a réédité l’exploit de la rencontre aller. Les joueurs se sont vraiment dépouillés et on a eu entre autres deux matches fantastiques avec Cédric/Bai et Manu/Kreanga. Certes, ça s’est joué de peu et on aurait pu perdre. Mais là l’équipe a montré toute sa valeur. Les gars sont en pleine confiance et ça devrait continuer après avoir fait deux fois match nul contre le futur champion de France. »

Sébastien Linden, président du Saint-Denis TT 93

« En très bonne position »

« Ce soir, je suis très content des résultats, de l’implications des joueurs qui se sont défoncés et du spectacle qu’on a apprécié. Certes, pour la poursuite de la saison, il y a encore des incertitudes, mais ce que nous réalisons depuis un certain temps n’a plus rien à voir avec son début. Aujourd’hui on est incontestablement en très bonne position pour notre maintien. Un peu plus tard, on parlera de la saison prochaine… »

Cédric Mirault, joueur à Saint-Denis

« Un truc extraordinaire »

« C’est super, on continue notre série. Personnellement, c’est la première fois de l’année que je gagne mes deux matches dans une soirée. Cette meilleure régularité me fait plaisir, mais c’est un bien pour tout le groupe. Maintenant, à nous d’aller chercher d’autres victoires. Et puis humainement, ensemble nous vivons un truc extraordinaire, et ça c’est encore au dessus de tout. »
Recueilli par G.R.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur