En ville

Braouezec en anglais

Élection de Barack Obama oblige, le président de Plaine commune a conclu son discours lors de la cérémonie des vœux de la communauté d’agglo, à Épinay cette année, par un tonitruant « Yes, we can » auquel il a ajouté « but first of all, we must » (mais au-dessus de tout, nous devons). Vous allez voir qu’avec Obama, the french people va finir par être better in english.
D.Sz