Côté association

Artefact
/ Boutique éphémère

© Véronique Le Coustumer
© Véronique Le Coustumer

Du 12 au 16 février de 11h à 19h, Artefact rouvre sa boutique éphémère pour la quatrième édition des Valentina’s à l’occasion de la Saint Valentin, comme son nom le laisse entendre. Une expo-vente de bijoux, vêtements, livres, papeterie, objets de déco pour montrer son attachement à l’être aimé d’une manière locale et originale.

LIRE AUSSI : Artefact emmenage au coeur de la ville 

L’association Artefact regroupe depuis 2006 des artisans d’art et des créateurs qui sont désormais au nombre de vingt-trois. Au départ, elle avait pour vocation de rompre l’isolement accompagnant souvent le statut d’artisan. Dans un premier temps, un bus a sillonné les villes de l’Agglo. Cette première expérience a abouti à la Foire des savoir-faire qui se tient, depuis douze ans, devant la mairie en fin d’année.

Artefact répond également présent aux Journées européennes des métiers d’art et à la Fête des tulipes. Installée depuis 2008 au 2 bis rue du Cygne, l’association cherche à faire vivre ce lieu. Elle a déjà été ouverte le weekend l’été dernier. Après les cinq jours des Valentina’s, la boutique ouvrira à nouveau le samedi de 11h30 à 19h et le dimanche de 9h30 à 13h30. Au-delà de vendre leurs réalisations, les créateurs cherchent avec cet espace à rencontrer les Dionysiens. Ils souhaitent y proposer à terme des ateliers pour partager et transmettre leurs savoir-faire.

Le 16 février à partir de 17h, Granadia, Farade, Myriem et Karima Rekhamdji, Qilé Wang, Esat Marville, Mht Popup, La Tête ailleurs, Luna Granada et Chaabane Mesbah, les onze exposants, seront tous présents à la boutique pour le finissage.

Véronique Le Coustumer

2 bis, rue du Cygne artefact93agencedeveloppe ment@gmail.com facebook : Artefact93

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur