En bref

Bloc-notes du 8 octobre

Théâtre Gérard-Philipe
59, boulevard Jules-Guesde
Tél.?: 01?48?13?70?10
www.theatregerardphilipe.com
Dom Juan
De rebondissements en coups de théâtre, le metteur en scène Yann-Joël Collin réinvente la pièce de Molière pour mieux en retrouver la force et la saveur. Voilà l’un de ces moments privilégiés de théâtre où l’on rit, où l’on est ému, d’où l’on ressort de meilleure humeur qu’en y entrant. Dernières représentations.
Jusqu’au 11 octobre, du mardi au vendredi à 20?h, samedi à 19?h, dimanche à 16?h. Relâche le lundi. 59, bd Jules-Guesde. Tarifs?: 20 €, 13 € pour les habitants de Seine-Saint-Denis, 10 € pour les Dionysiens.
Exposition et vidéo
Plaine - Sans tête, de Marie Preston, revisite la légende de saint Denis. Des sculptures de têtes en terre, modelées devant la basilique par des passants voisinent avec quatre vidéos défilant en boucle, réalisées par des habitants à travers la Plaine, tenant leur caméra à la hauteur supposée du regard de saint Denis portant sa tête, au niveau de la taille.
Jusqu’au 9 novembre, du lundi au vendredi de 11?h à 19?h, samedi et dimanche de 13?h à 19?h. Entrée libre.

Musée d’art et d’histoire
22 bis, rue Gabriel-Péri
Tél.?: 01?42?43?37?57
www.musee-saint-denis.fr
Exposition
À l’occasion du bicentenaire de sa naissance, le musée rend hommage à Honoré Daumier (1808-1879) à partir de 400 lithographies de l’artiste. Du rire aux larmes porte sur l’un des thèmes récurrents de Daumier?: le divertissement.
Jusqu’au 12 janvier, les lundi, mercredi, vendredi de 10?h à 17?h?30, jeudi jusqu’à 20?h, samedi et dimanche de 14?h à 18?h?30. Vernissage le 9 à 18?h. Visite commentée dimanche 12 à 16?h.

Berges du canal
Quai du port
Installation
Le collectif LAb[au] présente, en partenariat avec Synesthésie et dans le cadre d’Art grandeur nature, une installation cybernétique, fLUX, Binary Waves, dont les panneaux lumineux réagissent aux mouvements de circulation motorisée et piétonne.
Jusqu’au 19 octobre.

Café culturel
11, allée des Six-chapelles
Tél.?: 01?42?43?96?11
www.cafeculturel.org
Exposition
Jean-Claude Dejean présente ses sculptures et peintures, Les Soudorigènes, réalisées à partir de ferrailles rouillées rencontrées au hasard des chemins.
Jusqu’au 1er novembre. Vernissage vendredi 3 octobre à 18?h?30. Entrée libre.
Slam’aleikoum
La scène ouverte animée par Grand Corps Malade, John Pucc’ Chocolat et Ami Karim poursuit sa route de la création.
Vendredi 10 octobre à 21?h. Entrée libre.

Ateliers d’artistes
15, rue Auguste-Poullain
Visites
Les plasticiens Christian Grelier, Istvan Peto et Michel Quarez ouvrent les portes de leurs ateliers.
Samedi 11 et dimanche 12 octobre de 14?h à 20?h.

Office de tourisme
1, rue de la République
Tél.?: 01 55?870?870
Exposition
L’atelier d’arts plastiques de Franc-Moisin présente Noir sur zinc, travaux réalisé par les participants à l’atelier de gravure animé par Nicolas Poncey.
Jusqu’au 12 octobre. Entrée libre.

Synesthésie
15, rue Denfert-Rochereau
Tél.?: 01?40?10?80?78
www.synesthesie.com
Installation
Interludes 2008 est un dispositif de Jérôme Joy tiré d’un projet initial, No cinema (visible sur le site http://nocinema.org). Compositeur, il travaille sur le son digital et les systèmes de création. Il s’agit d’une œuvre en ligne, construite à partir d’un programme aléatoire de courtes séquences issues de webcams placées aux quatre coins de la planète. La bande-son de Jérôme Joy se greffe sur ces images oscillant entre fiction et documentaire.
Jusqu’au 23 novembre, du mardi au dimanche de 14?h à 18?h, samedi jusqu’à 19?h. Entrée libre.

Médiathèque du centre-ville
4, place de la Légion-d’honneur
Tél.?: 01?49?33?92?40
Contes
Dans le cadre du festival de Plaine commune, Histoires communes, Marie Favreau et Pascale Heinisch proposent des contes pour les 0 à 3 ans.
Mercredi 15 octobre à 10?h?30.

Stade de France
Avenue Jules-Rimet, Entrée porte D
Exposition
Le Stade de France présente, en partenariat avec Plaine commune, Qui a peur du rouge??, une exposition des œuvres de Béatrice Bonnafous, Monique Dollé-Lacour et Anne Slacik.
Jusqu’au 19 octobre de 10?h à 17?h?30. Rencontre avec les artistes et l’écrivain Tita Reut samedi 11 octobre à 16?h.

Atelier théâtre (1)
Le TGP propose un atelier de théâtre pour les adolescents d’octobre à décembre tous les mercredis de 16?h à 19?h, avec présentation publique à l’issue du cycle.
Inscriptions au 01?48?13?70?00.

Atelier théâtre (2)
La compagnie du Maquis’art théâtre ouvre l’Airathea, atelier d’initiation, de recherche et d’action théâtrale le mercredi de 19?h?30 à 22?h?30, salle Robbe au square Degeyter.
Renseignements et inscriptions au 01?40?12?26?60.

Atelier d’audiovisuel
L’association Tasvu, fondée par des professionnels, organise un cycle d’ateliers visant à maîtriser le langage audiovisuel. Séances le mercredi de 19 h à 22 h à la bourse du travail, rue Bobby-Sands. Première séance mercredi 8 octobre.
Renseignements auprès de Pascal Bergeron, au 06 13 40 08 46.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur