En bref

Bloc-notes du 15 octobre 2008

Théâtre Gérard-Philipe
59, boulevard Jules-Guesde
Tél. : 01 48 13 70 10
www.theatregerardphilipe.com
Exposition et vidéo
Plaine - Sans tête, de Marie Preston, revisite la légende de saint Denis. Des sculptures de têtes en terre, modelées devant la basilique par des passants voisinent avec quatre vidéos défilant en boucle, réalisées par des habitants à travers la Plaine, tenant leur caméra à la hauteur supposée du regard de saint Denis portant sa tête, au niveau de la taille.
Jusqu’au 9 novembre, du lundi au vendredi de 11 h à 19 h, samedi et dimanche de 13 h à 19 h. Entrée libre.

Le Soixante
60, rue Gabriel-Péri
Exposition
Françoise-Bonthe Diallo présente un travail de photos et croquis, Présence absente. De petits croquis, souvent esquissés dans le métro, montrent des silhouettes, des personnages esseulés, comme des instantanés de vies saisies au vol. Ses photos sont des compositions minutieusement mises en scène, sur le thème de l’incommunicabilité.
Jusqu’au 25 octobre du mercredi au samedi de 15 h à 19 h. Entrée libre.

Berges du canal
Quai du port
Installation
Le collectif LAb[au] présente, en partenariat avec Synesthésie et dans le cadre d’Art grandeur nature, une installation cybernétique, fLUX, Binary Waves, dont les panneaux lumineux réagissent aux mouvements de circulation motorisée et piétonne.
Jusqu’au 19 octobre.

Synesthésie
15, rue Denfert-Rochereau
Tél. : 01 40 10 80 78
www.synesthesie.com
Installation
Interludes 2008 est un dispositif de Jérôme Joy tiré d’un projet initial, No cinema (visible sur le site http://nocinema.org). Compositeur, il travaille sur le son digital et les systèmes de création. Il s’agit d’une œuvre en ligne, construite à partir d’un programme aléatoire de courtes séquences issues de webcams placés aux quatre coins de la planète. La bande-son de Jérôme Joy se greffe sur ces images oscillant entre fiction et documentaire.
Jusqu’au 23 novembre, du mardi au dimanche de 14 h à 18 h, samedi jusqu’à 19 h. Entrée libre.

Médiathèque Don Quichotte
120, avenue Wilson
Tél. : 01 49 98 15 90
Contes
Dans le cadre du festival de Plaine commune, Histoires communes, Marie-Jeanne Ropé proposent des contes pour les 0 à 3 ans.
Samedi 18 octobre à 10 h 30.

Médiathèque Gulliver
7, rue du Plouich
Tél. : 01 49 71 36 61
Contes
Dans le cadre du festival de Plaine commune, Histoires communes, Marie-Jeanne Ropé proposent des contes pour les 0 à 3 ans.
Mercredi 22 octobre à 10 h 30.

Stade de France
Avenue Jules-Rimet
Entrée porte D
Exposition
Le Stade de France présente, en partenariat avec Plaine commune, Qui a peur du rouge ?, une exposition des œuvres de Béatrice Bonnafous, Monique Dollé-Lacour et Anne Slacik.
Jusqu’au 19 octobre de 10 h à 17 h 30.

Et voilà le travail !
Visites

Le comité départemental du tourisme organise des visites sur le thème du savoir-faire : académie Fratellini lundi 20 octobre à 11 h ; atelier-boutique Franciade mardi 21 octobre à 14 h.
Réservation obligatoire ; Tél. : 01 49 15 98 98.

Parc de La Villette
Marko le graffeur

Le graffeur Marko 93 fera, dans le cadre du fetsival Codex, une performance de light-painting samedi 18 et dimanche 19 octobre de 10 h à 18 h. L‘occasion de se faire prendre en photo light, gratuitement, seul ou en compagnie…

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur