À la une En ville

Covid-19
/ Bientôt un centre de dépistage de l’ARS à Saint-Denis

© Yann Lalande
© Yann Lalande

Les files d’attentes n’en finissent plus de s’étirer devant les laboratoires dionysiens. Pour essayer de remédier à la saturation des capacités de prélèvement en région parisienne, l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France a annoncé le 9 septembre l’ouverture prochaine (avant la fin septembre) de 20 centres de dépistage Covid-19. Bonne nouvelle, Saint-Denis devrait hériter de l’un de ces centres qui sera probablement installé à la Bourse du travail. 500 tests y seront réalisés a minima chaque jour (de quoi doubler la capacité actuelle).

Le centre fonctionnera six jours sur sept de 8h à 19h pendant l’ensemble de la période hivernale. « La réalisation des tests se fera sans rendez-vous, mais avec des plages horaires entièrement dédiées à des publics prioritaires, » détaille l’ARS dans un communiqué. Seront prioritaire : les personnes présentant des symptômes évocateurs de Covid-19, et les personnes identifiées comme cas contacts à risque, le tout avec un engagement de restitution des résultats sous 24h. De quoi « soulager la pression sur les laboratoires de ville afin de garantir l’accès aux examens de biologie médicale hors Covid, notamment pour les personnes atteintes de maladies chroniques », espère l’ARS.

LIRE AUSSI / Covid- 19 : Opération de dépistage gratuit

Sur le plan épidémiologique les nouvelles venant de l’Hôpital Delafontaine ne sont pas bonnes par ailleurs. Lundi 14 septembre, on dénombrait 11 patients en hospitalisation conventionnelle pour Covid-19 et six en réanimation (Il y a 15 jours ces chiffres étaient de 6 et 1).

Le week-end dernier, pour éviter de saturer ses capacités en réanimation l’hôpital dionysien a transféré un patient vers un établissement de l’AP-HP. Au labo de Delafontaine en semaine 37 (du 7 au 13 septembre). 796 PCR ont été réalisées. 54 se sont avérées positives. Soit un taux de positivité de 6,8%. Il était de 4% deux semaines auparavant.

YL

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur