À la une En ville

Au coin de la une
/ Au tour de Bruno Le Roux

M.Le Roux prenant la parole en septembre 2016 lors de la Fête de la rose.
M.Le Roux prenant la parole en septembre 2016 lors de la Fête de la rose.

Et patatras pour Bruno Le Roux. Le ministre de l’Intérieur a dû démissionner. Le député PS de la première circonscription, candidat à sa réélection en juin, est lui aussi rattrapé par les emplois de ses proches. Il a réservé à ses deux filles des jobs d’été entre 2009 et 2016 alors qu’elles étaient lycéennes. 24 contrats de collaboratrices parlementaires en CCD, pour 55 000 euros d’argent public en faveur d’adolescentes de 15 et 16 ans,a révélé l’émission Quotidien qui a mené l’enquête. L’investigation se garde de parler d’emplois fictifs mais insinue le doute en pointant qu’à deux reprises ils ont été exercés en doublon avec un stage à temps plein pour l’aînée et avec des cours en classe préparatoire pour la benjamine.

Cette révélation, qui a poussé le parquet national financier à ouvrir une enquête, est tombée au plus mauvais moment pour l’ex-président du groupe PS à l’Assemblée. Il  venait d’atteindre un graal ministériel tant convoité qui s'est transformé en siège éjectable. Tout s’annonçait pourtant bien pour la suite de la carrière politique de Bruno Le Roux: il n’avait pas à affronter aux législatives le Divers droite et redouté  Hervé Chevreau et bénéficiait de la division persistante de la gauche de la gauche dans sa circonscription. Et puis, patatras… 

Réactions

Bonsoir @Dominique Sanchez Un peu curieux cet aparté sur le PS. Point de partisanerie me direz vous mais un peu quand même... Il est clair que B. LEROUX était déjà carbonisé (car soutien indéfectible de HOLLANDE), je ne le porte absolument pas dans mon cœur, mais je m'interroge sur ce genre d'articles. Surtout que "son territoire est EPINAY/SEINE et il intervient peu voir pas du tout sur Saint Denis... Peut être que je fais du mauvais esprit....
@Azzedine Du mauvais esprit de votre part, pensez vous... Cet article qui est en fait un édito (vous savez le Coin de une de la version papier du mercredi) est à mon sens justifié. Il concerne, contrairement à ce que vous écrivez, un des deux députés de Saint-Denis, sur la 1ère circonscription qui englobe La Plaine et Pleyel. Bruno Le Roux a laissé sa place à son suppléant M.Trigance quand il a été nommé ministre de l'Intérieur il y a un peu moins de quatre mois et sera, sauf changement de programme, candidat à sa propre succession.
@Dominique Sanchez C'est juste la comparaison entre ce coin de une et l'article sur P. BRAOUEZEC. http://www.lejsd.com/content/braouezec-choisit-macron Que j'ai trouvé un peu plus complaisant envers le patron de Saint Denis. Vous parliez de "trouble" alors que c'est clairement une trahison même si ce dernier appel à voter S. PEU. Est ce que S. PEU va voter les lois MACRON si nos deux champion sont élu??? C'est ce même Macron qui va supprimer la taxe d'habitation.... alors P. BRAOUEZEC est au conseil municipal tout le temps en train de se plaindre des dotations de l'état. La présence de P. BRAOUEZEC au conseil municipal est clairement posée, mais aucun élu (mis à part P.CARO) pose cette question. Et forcément celle de L. RUSSIER est forcément posé. B. LEROUX a clairement été un mauvais député et seulement un président de groupe à l'assemblée nationale pour que le PS vote à contre cœur des lois liberticides et contre les travailleurs. Mais en aucun cas, un représentant du territoire de 93. Il a été sollicité une fois pour une manif contre l'école de la légion d'honneur qui bénéficie de moyen de l'état sans commune mesure avec les autres établissements de la ville, il s'est défaussé, lâchement. Donc non, on va pas le regretter.
Ce que vous écrivez n'a rien à voir avec le contenu du Coin de une. Mais ce n'est pas grave, c'est la loi du genre des commentaires. Bonne fin de journée.