@ vous

Consommateurs
/ Attention aux dates de péremption !

Nom ou initiales: 
Andréa S.

J’aimerais, par la voix du JSD, mettre en garde les Dionysiens des pratiques courantes et fort préjudiciables de nos supérettes et hypermarchés de la ville : la vente de produits de consommation dont les dates de péremption sont dépassées. Échaudée plus d’une fois, j’ai depuis longtemps pris l’habitude d’y faire attention lors de mes achats. Mon expérience personnelle m’a fait remarquer que les plus coutumiers (volontairement ou pas) de ce genre de pratique (dates dépassées de quelques jours sur des produits frais, voire de plusieurs mois sur des produits secs, comme ces cachous Lajaunie qui prenaient la poussière en rayon…) sont les Franprix. Des anomalies constatées dans plusieurs de ces supérettes et dans différents quartiers de Saint-Denis.
En septembre, ce sont des petites bouteilles d’eau gazeuse que j’ai achetées alors qu’elles étaient périmées de plusieurs semaines. Je m’en suis aperçue car elles avaient quelque peu perdu de leur pétillant… Malheureusement, je les avais achetées dans un Franprix un peu éloigné de chez moi, avais régler en espèces et n’avais pas conservé le ticket de caisse. J’en étais pour mes frais. Mais je me suis dit que c’était la première fois et sans doute la dernière que je voyais ça : de l’eau périmée, quand même ! Que nenni !
Le mois suivant, rebelote : marque d’eau gazeuse identique, en 1,5 litre cette fois. Boisson éventée, date de consommation dépassée de plus d’un mois. J’en suis une fois de plus de ma poche : impossible de me rappeler où j’ai acheté ces grandes bouteilles (oui, j’en bois et en achète beaucoup, je le confesse). Franprix ? Carrefour ? Car l’hyper du centre-ville n’est pas en reste. Pas plus tard que la semaine dernière, je croise une de mes connaissances qui me colle quatre yaourts nature sous le nez : la date de consommation était dépassée de deux jours. Une paille, penserons les laxistes. Un scandale, me dis-je. Ce genre de constatation est tellement courant que j’en viens à me dire qu’ici, dans cette ville du 93, on est en droit de se sentir citoyen de seconde zone. En plus des services publics défaillants (pour faire court), les commerces censés vivre de notre argent me donnent la désagréable impression de se moquer de nous. Pire, de nous mépriser.

Consommateurs

Réactions

Bonjour.
J'ai eu cette mésaventure deux trois fois dans le Franprix de Peri et celui d'auguste poulain avant sa rénovation.

C'est pour cela que je ne fais plus les courses dans ses Franprix. Ni même à Saint Denis. Sauf dernier recours. Le marché, plus jamais.

Pour information. Ce sont des franchises. Donc chaque proprio ou gérant fais ce qu'il veut. Et la c'est le capitalisme à outrance car c'est s'enrichir sur les plus faibles. Le gérants ne veut pas de pertes sèches.
Certains diront personne n'en veut, mais qu'il fasse son travail de commerçants. Si la date de péremption approche, il fait de promos. NON il préfère encaisser. Comme un certain Bally B (petite dédicace au passage)

Si les services publiques de l'état fonctionnaient (Mairie, hygiène, urbanisme, police) ensemble pour les habitants, on aurait pas ce genre de comportements. Surement que les gérants n'habitent pas la ville, comme de nombreux fonctionnaires de la mairie, commerçants, voir même certains élus...

Il n'y a que le boycotte qui marche. A Saint Denis, les habitants boycottent les élections locales....
Je commence presque à comprendre Julien COLAS... Il est découragé par cette ville.

Cela m'est arrivé une fois aussi avec des yaourts dans un Franprix aussi, l'équipe est très sympathique mais moi aussi j'ai été très surprise que l'on puisse vendre des produits périmés depuis 15 jours, donc non ce n'est pas une paille, mais consommateurs soyons vigilants,

Il y a une dizaine d'années, un contrôle a eu lieu au marché. Sur 50 commerçants contrôlés, il y a eu 49 commerçants en infractions..

Certains commerçants ou commerces profitent de la misère des gens pour vendre des produits non réglementaires..

Il faudrait plus de contrôles de l 'hygiene et des sanctions très fortes pour les mauvaises foi ou les récidivistes

il y certains produits qui sont toujours consommables sans danger même avec une date dépassée
d'ailleurs 2 yaourts identiques fabriqués le même jour, celui destiné pour les DOM n'a pas la même date. et personne ne tombe malade.(moi non plus)
au moment où le gachis alimentaire est montré du doigt la législation devrait évoluée et supprimer les dates sur les pates et pleins d'autres produits.. je me souviens que des anciens se délectaient de Bries ou camembert noirs et secs comme des planches... mais ce n'est que mon sentiment

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur