Cultures

L’image de la semaine
/ Après le stand, le conteneur !

Luc Pinto Barreto, dealer de livres. © Maxime Longuet
Luc Pinto Barreto, dealer de livres. © Maxime Longuet

Dealer de livres. Sur le parvis de la gare de Saint-Denis a poussé un étrange étal. Ce n’est ni une baraque à frites, ni une rôtisserie ambulante qui attire les badauds ce samedi après-midi. Dans le conteneur de Luc Pinto Barreto (aménagé par ses soins) on commande plutôt des bouquins ! Inauguré le 19 septembre, le kiosque de notre « dealer de livres » national sera ouvert les mardis, mercredi, vendredi et samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h (horaires qui évolueront prochainement).

Les clients pourront y chiner romans, essais ou livres jeunesse en attendant que le libraire de rue n’enrichisse encore son stock qui compte déjà 650 ouvrages. 

MLo

Réactions

Dans une médiathèque/bibliothèque, le rangement rigoureux des livres cloisonne la lecture. Le rangement des livres par thèmes et par ordre alphabétique des auteurs constitue le contraire de la culture. Imaginez une bibliothèque dans laquelle les livres seraient étalés par terre dans le plus grand désordre. On passerait de la lecture d'un essai philosophique à celle d'un roman policier. De Vladimir Jankélévitch à Pierre Lemaitre. De Jürgen Habermas à Bernard Minier. La culture c'est ça.
Félicitations ! Encouragement !