Sports

Volley-ball
/ Ambition régionale pour l’Avant-Garde

Au bout du suspense, les joueuses de l’Avant-Garde de Saint-Denis sont venues à bout samedi 25 janvier de l’USM Gagny-Raincy (3 sets à 2) dans un match important pour la montée au niveau régional. Auteur d’une belle saison (huit victoires, une défaite), le club se rapproche de son objectif.
La victoire de samedi face à l'USM Gagny-Raincy pourrait être décisive. © Yann Mambert
La victoire de samedi face à l'USM Gagny-Raincy pourrait être décisive. © Yann Mambert

C’était sans doute le match tournant de la saison, celui à ne pas perdre pour l’équipe féminine de volley-ball de l’Avant-Garde de Saint-Denis. Le leader au classement accueillait au gymnase de l’Abbé-Joly son dauphin, l’USM Gagny-Raincy pour le compte de la 9e journée du championnat d’accession régionale féminine. Avant le match, les filles de Laurent Bascou avec une seule défaite au compteur semblaient intouchables.

« On s’est donnés l’objectif de jouer le haut de tableau en début de saison », explique le président de la section volley du club et frère de l’entraîneur Pascal Bascou. Avec six points d’avance sur son poursuivant, l’Avant-Garde avait donc l’occasion de faire le break au classement. Pour monter au niveau régional, l’équation est simple, il faut finir premier et ainsi éviter des play-offs ou des calculs bien compliqués.

LIRE AUSSI : Le volley-ball en pleine reconstruction

Montagnes russes mentales

Pour se défaire de Gagny-Raincy, les Dionysiennes ont semblé maîtresses du terrain au premier set. Une domination au service et des points gagnés face à une défense dépassée par le punch de l’Avant-Garde. Les rares points de l’adversaire étant marqués suite à des fautes dionysiennes. Au point fort du set, Saint-Denis mène 16-9. Mais, au volley, rien n’est acquis d’avance et les visiteuses reprennaient confiance et soignaient la réception pour revenir à 17-15. Cependant, dans un dernier effort, les locales se ressaisissaient et obtenaient le gain du set (25-20).

Mentalement cette année, l’Avant-Garde est bien présente. « La saison dernière, les filles ont pêché sur l’aspect mental, elles perdaient des matches alors qu’elles avaient la maîtrise. Cette année, elles ont bossé là-dessus et cela fonctionne ! », s’enthousiasme Pascal Bascou. Dithyrambique sur ses protégées, le président va vivre un retour dans le passé au second set. En effet, sûres de leur force, les Dionysiennes retombaient dans leurs travers. Les fautes se multipliaient, Gagny-Raincy était davantage agressif et se montrait plus tranchant en contre. Au métier, les visiteuses revennaient à un set partout (17-25). Mais c’était à leur tour de pâtir d’excès de confiance. Dans un troisième acte serré, l’Avant-Garde s’imposait en patron (25-21).

EN IMAGES : Les filles de l'Avant-Garde montent au filet

Difficile de conclure

A un set du gain du match, les Dionysiennes avaient leur destin en main. Leurs adversaires, pourtant, ne lâchaient rien et les faisaient déjouer. Menées 14-6, désynchronisées et mentalement perdues, les joueuses locales perdaient leurs moyens. « Une question de stress », selon la capitaine Laurence Mamilonne. Malgré tout, un tournant se produisait lorsqu’un point en faveur de Saint-Denis était contesté par Gagny-Raincy. Derrière, on assistait à la folle remontée dionysienne jusqu’à 19-18. A 24-21 en leur faveur, proches du but, les Dionysiennes craquaient pour finalement perdre le set 24-26.

« On a mal géré, c’est un aspect sur lequel on doit encore apprendre », concède Laurence Mamilonne. Au cours du tie-break, une nouvelle fois serré, la décision se faisait en toute fin de match (15-12). Les joueuses de Laurent Bascou arrachaient la victoire, trois sets à deux et confortaient leur place de leader avec 22 points au compteur. Ravi, l’entraîneur saluait son équipe qui partage « les mêmes intérêts » que lui pour le haut de tableau. Une harmonie soulignée par sa capitaine : « On a un super coach, il est attentif et à notre écoute. L’ambiance est bonne ! ». Il reste désormais cinq matches aux filles pour aller chercher la montée. Elles joueront dimanche à 14h à Rosny-sous-Bois, un autre prétendant à l’accession au niveau supérieur.

Christopher Dyvrande

 

La section loisirs est toujours ouverte

Chaque lundi de 21h à 23h au gymnase de l’Abbé-Joly, l’Avant-Garde de Saint-Denis organise des séances de volley mixte et ouvertes à tous. Débutants ou confirmés peuvent s’essayer à ce sport en compagnie des éducateurs et des joueurs du club. Si vous êtes intéressés, rendez-vous au 4 avenue de Stalingrad.