Sports

Vélodrome
/ 9Cube, un lien entre Saint-Denis et Stains

Philippe Houlapo et Diarra Traoré  © Adrien Verrechia
Philippe Houlapo et Diarra Traoré © Adrien Verrechia

À la devise des Jeux olympiques « plus vite, plus haut, plus fort », ils préfèrent le proverbe « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». C’est de ce constat que germe l’idée de l’événement 9Cube il y a un an dans la tête de Diarra Traoré et de Philippe Houlapo. La première est présidente de l’association L’œil du cyclone implantée à Stains, le second est responsable de Rackham basée à la Plaine.

« L’œil du cyclone fête ses 10 ans cette année, explique Diarra. On est une association de révélation de talents et d’ateliers presse basée au Clos-Saint-Lazare. » Philippe complète : « Rackham, association jeunesse et éducation populaire, a été créée en 1993, il y a 25 ans, donc on fête aussi notre anniversaire. »

« Après des années sur le terrain, reprend Diarra, on a remarqué des difficultés à obtenir seuls des choses auprès des mairies, des partenaires. C’est quand même dur pour une petite association de se faire entendre. De là on s’est dit que ce serait mieux et plus avantageux de tous se réunir ensemble. »

Au total, une quinzaine d’associations ont participé à ce premier 9Cube samedi 28 septembre au vélodrome de Saint-Denis. Parmi celles-ci figurent entre autres Nuage, Plaine Graffiti, Made in Plaine, Gong Fu Club, Cécifoot Saint-Mandé, ou encore Nouveau Souffle. Le tout dans un lieu symbolique, peu utilisé ni vraiment mis en valeur, véritable trait d’union à la frontière de Saint-Denis et de Stains. Spectacle de hip-hop, exposition d’artistes et photographes de Seine-Saint-Denis, démonstration de taï-chi, show de slam par l’acteur Jacky Ido originaire du Clos, initiation au cécifoot, etc. La journée a été rythmée par diverses manifestations sportives et culturelles. 

LIRE AUSSI / Handisport : le sport sur le terrain de l'autisme

Assa Traoré en soutien

« On souhaite créer une dynamique à l’approche des JOP, confie Philippe. C’est pour ça qu’on a mis l’accent sur le sport et le handisport. On parle beaucoup des valides, mais il y a des personnes handicapées qui ne sont pas visibles et qui sont pleines de talent. » À l’instar d’Yvan Wouandji, joueur de l’équipe de France de cécifoot et vice-champion paralympique, venu aussi bien pour promouvoir sa discipline que sensibiliser le public au handicap.

Le message a touché Assa Traoré, la sœur d’Adama, ce jeune homme mort en 2016 à la gendarmerie de Beaumont-sur-Oise. Celle qui réclame « justice et vérité » pour son frère ne s’est pas posée de question pour confirmer sa présence : « Quand on dénonce une discrimination, on doit dénoncer toutes les formes de discrimination, qu’elles touchent les hommes arabes ou noirs qui n’ont pas la liberté de circuler librement ou les handicapés qui ne peuvent pas prendre le métro parce qu’il n’y a pas d’ascenseur ! »

Même si la fréquentation a été décevante, Philippe Houlapo se veut optimiste pour la suite : « C’est un festival qui va être répété tous les ans pour arriver jusqu’au JOP 2024. Là c’est le premier, mais à force il y aura une certaine habitude. »

Adrien Verrecchia

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur