À la une En ville

Corruption
/ 4 loges maçonniques de Saint-Denis ont parlé mafia en mairie

Un événement au thème pour le moins inhabituel s’est déroulé en salle du conseil municipal samedi 19 janvier : « mafias et corruption ». Cette conférence publique organisée par quatre loges maçonniques de Saint-Denis se voulait pédagogique et philosophique afin de mieux lutter contre ces phénomènes.
Fabrice Rizzoli est auteur de plusieurs ouvrages sur la mafia. Il a participé à la conférence organisé à la mairie de Saint-Denis sur le thème de la mafia et de la corruption.
Fabrice Rizzoli est auteur de plusieurs ouvrages sur la mafia. Il a participé à la conférence organisé à la mairie de Saint-Denis sur le thème de la mafia et de la corruption.

De simples dionysiens curieux, des francs-maçons, des politiques, des experts de la mafia, tous étaient réunis en mairie de Saint-Denis samedi 19 janvier. Le maire Laurent Russier, sollicité par les quatre loges maçonniques de la ville pour cette conférence de prime abord singulière, y a vu au contraire « un thème d’actualité » à aborder. Le député Stéphane Peu a ainsi pu témoigner de tentatives de racket qu’il a dénoncées lorsqu’il était à la tête de Plaine Commune Habitat (principal bailleur social de la ville). Témoignage appuyé par Maître Valérie Grimaud, bâtonnier de l’ordre des avocats de Seine-Saint-Denis, également parfois confrontée à des pratiques mafieuses dans ses dossiers.

Enfin, Fabrice Rizzoli, auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, a longuement défini et présenté la mafia en comparant la France et l’Italie, où il est notamment bien plus facile d’accéder à des décisions de justice pour étudier ce phénomène. 

 

La France pas épargnée par la mafia

Car le pays qui a vu naître la mafia est aussi celui de l’antimafia. L’État italien dispose en effet d’un arsenal juridique et répressif conséquent, ainsi que d’une notion transparence bien plus développée – grâce entre autres aux lanceurs d’alerte – que ce que l’on pourrait croire. En France, le mot renvoie au film Le Parrain, alors que toute organisation criminelle violente relève de ce terme. La Seine-Saint-Denis est particulièrement touchée par la délinquance organisée et la corruption. Il est conseillé aux personnes victimes de ces pratiques de se tourner vers les associations compétentes comme « Anticor » ou « Crim’HALT », voire d’écrire au procureur de la République.
 

Adrien Verrecchia

 


Pourquoi cet événement était-il organisé par les francs-maçons ?

C’est l’une des questions que chacun pouvait légitimement se poser surtout au vu du lieu choisi, un édifice public. Jean-Michel Quillardet, ancien Grand Maître du Grand Orient de France, a anticipé les interrogations des présents sur cette confrérie pleine de mystères : « Il y a sans doute eu des dérives [dans la franc-maçonnerie, ndla]. Mais 99 % des francs-maçons sont des gens honnêtes. »

Et le modérateur du débat d’assurer qu’appartenir à une loge maçonnique c’est surtout réfléchir à une société plus juste et un monde meilleur en l’influençant.

AV.

 

Réactions

Plusieurs questions se posent Pourquoi les francs maçons choisissent saint denis ? Comment Stephane Peu peut il témoigner sans craindre de représailles ? Que veulent pointer du doigt les francs maçons? Comment le jsd et le maire peuvent ils qualifier de singulier ou d'actualité un problème qui pourrit la vie de milliers de dyonisiens depuis l'arrivée des bretons dans cette ville? On peut même remonter encore plus loin. Quand est ce que les gens vont sortir du déni, de la peur, du silence, l'omerta doit cesser. La mafia vide les écoles de cette ville. La municipalité organise des conseils citoyens sans jamais aborder ce sujet tout en invitant les enfants en conseil municipal. Et nous , que fait on pour protéger nos enfants ? Il est l'heure de se réveiller.
Un débat organisé juste avant l'arrivée officielle de la Scientologie à Saint-Denis. Décidément, on est vraiment gâté !
Bonjour. Quand depuis des années, élection après élection, ce sont plus ou moins les mêmes qui gagnent les élections avec très peu de votants, on est dans la typologie du comportement mafieux. P. BRAOUEZEC est aux manettes de la ville depuis 30 ans. Il appelle à voter MACRON et personne ne bronche dans la majorité communiste... Il doit faire vraiment peur. Quand Hanotin a gagné en 2012, on a entendu, la ville est à nous.... Qui nous??? L'ironie du sort, c'est S. PEU (l'homme de la pseudo transparence) qui parle de mafia... Alors, l'homme au 14 mandats ou représentations,qui donne des leçons de morale... C'est comme BALKANY qui donnerait des leçons de civisme. "Ils ont dit que c'était impossible, alors ils l'ont fait." disait L Russier aux voeux. Saint Denis est décidément la ville de tous les possibles.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur