En ville

Municipales 2020
/ 2nd tour en juin, dépôt des listes le 2 juin

Le parlement a tranché dimanche. La décision quant à la tenue ou non du second tour des municipales devra intervenir avant le 23 mai. La date limite de dépôt des listes pour le second tour des municipales a finalement été fixée au mardi 2 juin.
Les décideurs tablent sur le fait qu'en juin on pourra voter sans masque
Les décideurs tablent sur le fait qu'en juin on pourra voter sans masque

Fixée au 31 mars par les sénateurs en fin de semaine, la date du dépôt des listes en vue du second tour de l’élection municipale, dont le premier tour s’est tenu dimanche 15 mars, a finalement été fixée au mardi 2 juin par les députés, dans le cadre de la loi instaurant un état d’urgence sanitaire adoptée par le parlement dimanche. La loi précise par ailleurs que le second tour du scrutin devra se tenir en juin 2020 au plus tard (sans doute le 21 juin) et que le gouvernement devra officialiser sa décision le 23 mai au plus tard, après avis du conseil scientifique (composé de 11 experts), installé ces dernières semaines par le président de la République.

Dans le cas où la situation sanitaire ne permettrait toujours pas de procéder aux opérations électorales en juin, il faudrait sans doute se résoudre à reprendre ces dernières de zéro, à l’automne. 

Du temps pour négocier

Le choix des parlementaires est salué par l’ensemble des potentiels protagonistes du second tour de l’élection dionysienne. « Nous, nous avions une liste assez simple à composer, rappelle Mathieu Hanotin (PS) arrivé en tête avec 35% des suffrages dimanche 15 mars et pas concerné par les fusions. J’aurais préféré rester sur un dépôt de liste le mardi suivant le premier tour comme le prévoit le code électoral. Maintenant c’est plus cohérent de déplacer la date de dépôt des listes au plus près de l’élection. C’est une décision sage qui permet d’entrevoir le bout du tunnel et donne une perspective au confinement. Notre campagne reste en pause. Nous reprendrons quand nous y verrons plus clair à l’issue du confinement. » Et la tête de liste Notre Saint-Denis d’adresser au passage un message à ceux qui semblent appeler de leurs vœux l’annulation du premier tour : « Cela signifie souhaiter la catastrophe. Or le pire n’est jamais souhaitable. »

LIRE AUSSI : Mathieu hanotin en tête : les réactions à chaud

Laurent Russier (PCF, 24%) et Bally Bagayoko (LFI, 18%), les adversaires potentiels de Mathieu Hanotin au second tour ont, eux, obtenu un délai pour se mettre éventuellement d’accord en vue d’une fusion de leurs listes. « Ça aurait été inconcevable de déposer les listes pendant le confinement, se félicite le maire sortant. Personne n’a la tête à des négociations. Et l’avis du conseil scientifique pour décider du second tour me semble également une sage décision. Maintenant cette question est mise entre parenthèse. Nous reprendrons les discussions à l’issue du confinement. »

Bally Bagayoko, lui ne souhaite pas passer l’éponge sur l’étrange journée électorale du 15 mars et ne ménage pas ses coups à l’égard du gouvernement. « Cette décision confirme le caractère sérieux de cette crise sanitaire et disqualifie de fait le choix premier du gouvernement d’avoir maintenu le premier tour dans ces conditions, contribuant à renforcer l’abstention et donc le déni de démocratie lors d’une élection majeure pour les habitants. »

En juin, si la crise est derrière nous, la politique locale pourra reprendre ses droits, et les têtes de listes inviteront les électeurs à se ruer dans les bureaux de vote. En attendant un seul mot d’ordre dans la bouche des candidats : « Restez chez vous. »

Yann Lalande

Réactions

Bonjour. Bally Bagayoko est bien gentil mais ce déni de démocratie l'a bien arrangé pendant des années. Quand Stéphane Peu a été élu. On a ouvert le champagne à la Mairie. Effectivement, il y a de quoi. Entre, indemnités, collaborateurs (dont un certain Dominique Sanchez), indemnités parlementaire pour la permanence, les déplacements, passer à la télé. Il y avait de quoi ouvrir le champagne. Et on était sur les mêmes taux d'abstention. Et la... ca passe plus, c'est bien bizarre. C'est tout de même pénible cette géométrie variable des élus municipaux. Toujours dans le sens du vent. A Saint Denis, on ne vote plus. L'abstention est endémique car depuis toujours, les élus comme Patrick Braouezec se sont comporté comme seigneur. Pour eux, si vous n'étiez pas communistes, pas le droit à la parole, catégorisé de droite pour avoir demander de la propreté dans les rues... Donc on se décourage, on est défiant face à des élus méprisants qui oublié pourquoi ils étaient élus. Etre aux services des habitants! Et quand on voit Saint Denis en rapport des indemnités des élus. Il y a de quoi être en colère.
Comme quoi c'était bien de l'escroquerie cette liste Bagayoko, France Insoumise. Le but étant de toujours faire réélire le PC, en faisant croire aux gens qu'il y a une offre divergente...qui a la fin se désiste au profit du PC pour la énième fois.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur