À la une Cultures

Basilique
/ 20 millions pour la flèche

C’était un petit cadeau de Noël avant l’heure. Le président de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, a annoncé le 23 décembre 2020 que le Fonds de solidarité interdépartemental par l’investissement (FS2i) dont il est également le président, financera à hauteur de 20 millions d’euros le chantier de reconstruction de la flèche de la basilique de Saint-Denis. « À terme, la flèche constituera un nouvel atout culturel et touristique pour la Seine-Saint-Denis », justifie le FS2i. Ce déblocage de fonds a été validé à l’unanimité par les 7 présidents des départements franciliens qui ont sollicité une rencontre avec Mme Roselyne Bachelot pour « entériner cette aide exceptionnelle qui représente environ la moitié du budget estimé de cette reconstruction ». Lors d’un déplacement en décembre, la ministre de la Culture s’était montrée attentive et « grandement intéressée » par le remontage de la flèche. « Il s'agit d'un soutien majeur qui va permettre de conforter le projet dans ses ambitions, ses nouvelles orientations, et de lancer rapidement la nouvelle phase des travaux. Cet appui départemental et la dynamique ainsi créée permettront de soutenir la candidature de la ville de Saint-Denis au label Capitale européenne de la culture 2028 », a déclaré quant à lui Mathieu Hanotin, le maire de Saint-Denis et nouveau président de l’association Suivez la flèche, dont le nouveau directeur, Julien de Saint-Jores, a pris ses fonctions le 4 janvier 2021.

Le FS2i quèsaco ?

Le Fonds de solidarité interdépartemental par l’investissement a été fondé en janvier 2019. Le FS2i est consacré au financement de projets d’intérêt interdépartemental, « concrets et structurants, gages de solidarité et d’attractivité territoriales ». À ce titre, les projets bénéficiaires sont multiples : aménagements d'axes routiers, rénovation urbaine, JO 2024, transports… Près de 150 millions d’euros ont été injectés par les 7 départements franciliens* en 2019 et en 2020 (78 projets soutenus cette année-là) et 141 millions en 2021, soit au total environ 441 millions d’euros ont été engagés dans 109 projets depuis son lancement. La contribution de chaque département est calculée en fonction des capacités d’investissement et des niveaux d’épargne nette. Un conseil restreint préside le FS2i et est composé des 7 présidents de départements.

Le budget 2021 du FS2I sera voté fin janvier 2021 et la liste des projets soutenus en 2021 sera dévoilée à ce moment-là. Parmi ceux soutenus en 2020 on compte : une plateforme interdépartementale pour adultes avec troubles du spectre autistique et adultes avec handicap psychique (78-92) à hauteur de 500 000 euros, création d’une plateforme d’approvisionnement en produits locaux (77) pour 1,7 million d’euros, construction et rénovation de collèges REP/REP+ (95) pour 3 millions d’euros, reconstruction du collège Jean-Vilar à La Courneuve (93) pour 9 960 880 euros, Musée de la Résistance Nationale (94) à hauteur de 645 518 euros, le futur équipement sportif Prisme (93) pour 235 077 euros, prolongement de la ligne de tramway T1 de Noisy-le-Sec jusqu’à Val-de-Fontenay à hauteur de 25, 5 millions d’euros ou encore le plan vélo départemental « Pour une Seine-Saint-Denis 100% cyclable » pour un montant de 5,5 millions d’euros…

*Investissement pour l’année 2020, Seine-et-Marne (77) 13 238 232,88 euros, Yvelines (78) 31 902 352,57 euros, Essonne (91) 13 742 107,88 euros, Hauts-de-Seine (92) 51 959 444,56 euros, Seine-Saint-Denis (93) 13 091 007,71 euros, Val-de-Marne (94) 16 175 659, 17 euros, Val d’Oise (95) 10 523 195,23 euros. Total : 150 632 000 euros. 
 

LIRE AUSSI : Fléche de la Basilique, une vidéo 3D pour présenter le chantier
 

 

Réactions

Je suis très sceptique par rapport à ce projet et je n'y crois pas une seconde. Cette reconstruction pourra-t'elle être menée à bien, dans quels délais, avec quelles nuisances pour le centre ville et surtout, est ce que ça ne risque pas de faire plus de mal à la basilique qu’autre chose ? Je pense par exemple à la réaction du bâtit existant devant le surpoids dû à la reconstruction en tenant compte des vibrations du métro... Ensuite, pour faire venir du monde, l'image de la ville devra beaucoup changer, ne plus générer d'inquiétude. Cela pourrait déjà commencer par une présence policière très fréquente devant la basilique. Je ne peux m'empêcher de relever que le département, qui se plaint de ne pouvoir payer le RSA, arrive à trouver des fonds conséquents quand il le veut.
En janvier 2021 n'y a-t-il pas d'autres priorités pour la Seine-Saint-Denis ? Faute de doses suffisantes et faute de centres de vaccination ouverts, au 11 janvier 2021 seuls 450 séquano-dionysiens ont été vaccinés contre la covid-19, soit 0,3 millième de la Seine-Saint-Denis. Le Président du Conseil Départemental Stéphane Troussel ferait mieux d'utiliser ces vingt millions d'euros à l'achat des vaccins Biontech Moderna ou Astra Zeneca qui manquent cruellement pour protéger 1,6 millions séquano dionysiens contre le virus Sars-Cov-2.
Pourquoi Monsieur Stéphane Troussel n'a pas dégagé ces 20 millions d'euros avant?On dirait qu'ils sont sorti d'un chapeau magique.....

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur