@ vous

Le froid et le chauffage
/ 19°

Nom ou initiales: 
Janno

La réclamation des locataires de la rue de la Ferme au sujet du froid chez eux me donne envie d’apporter ma propre contribution -je dois avouer que je me les caille beaucoup chez moi.

1/ Ce qui donne la sensation d’inconfort et même, osons le mot : de souffrance, ce n’est pas la température qui règne dans l’appartement - à condition évidemment qu’elle soit supérieure à un certain minimum - mais la convection, c’est-à-dire le phénomène d’échange entre les parties chaudes et les parties froides qui sont en jeu. Plus la convection est grande plus vous sentez le froid vous pénétrer. En fait c’est la chaleur de votre corps qui est littéralement aspirée.
Par conséquent, l’isolation thermique est essentielle et doit être réalisée correctement, ce qui ne semble pas être le cas rue de la Ferme. Mais chaque appartement, à l’évidence, a aussi sa spécificité, ce qui devrait exclure de fixer la température à un niveau minimal arbitraire pour tous, comme le fait Plaine Commune Habitat.
Je me souviens d’avoir chez moi, naguère, disposé de robinets de radiateurs réglables. Ils furent supprimés au motif que c’était « plus facile à gérer quand il n’y en avait pas » ! Il me semble que c’est la tendance qui prévaut ces temps-ci : soyons efficaces, pas intelligents !

2/ L’article R*131-20 du code de la construction et de l'habitation invoqué par le bailleur sus-mentionné pour maintenir le chauffage au niveau le plus bas possible a été abrogé en 2015. C’était la moindre des choses pour continuer à se dire civilisé ! Avec 19°, c'est impossible, et avec 20/21°, et une convection importante, il est très difficile de vivre !
Car les locataires aussi, comme les appartements, sont différents, et tout le monde n’est pas dans la force de l’âge, avec un régime alimentaire optimum et carné, un boulot qui vous occupe à l’extérieur, etc., etc. Il y a des vieux, des chômeurs, des malades, des enfants en bas-âge, des nourrissons, cumulant parfois plusieurs faiblesses.
On peut être âgé et avoir subi une opération chirurgicale, voire plusieurs en peu de temps, par exemple, et devoir garder la chambre. Quid alors de ces maudits 19° quand, par-dessus le marché vos vitrages occupant la moitié de l’appartement sont glacés, et que le palier et le couloir devant votre porte d’entrée, à cause d’une cage d’escalier ouverte aux quatre vents, sont pratiquement aussi à la température extérieure ?

Le froid et le chauffage

Réactions

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur