À la une Sports

Judo
/ 1 000 jeunes attendus au tournoi du Sdus

Ce dimanche 4 mars, le Sdus judo organise la 41e édition de la Coupe de l'Amitié Dante Andreazzoli. Le club porte aussi le projet d'emmener un groupe de jeunes au Japon lors des Jeux Olympiques 2020.
Un combat lors de la 40e édition de la Coupe de l'Amitié Dante Andreazzoli en 2017. Photo d'archives (©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis
Un combat lors de la 40e édition de la Coupe de l'Amitié Dante Andreazzoli en 2017. Photo d'archives (©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis

« C’est une expression galvaudée, mais on est vraiment un club familial. » Secrétaire de la section, Malik Bouraba tient à rappeler cette évidence quand il parle du Sdus judo. « On a souvent des anciens élèves, devenus parents, qui reviennent inscrire leurs enfants », témoigne fièrement la directrice technique Catherine Andreazzoli. Quintuple championne d’Europe entre 1975 et 1980, elle est l’un des piliers de l’association sportive. Son mari, Dante, était une figure emblématique du Sdus. Décédé brutalement en 2012, son nom a été donné à la Coupe de l’Amitié qu’il avait rendue incontournable dans la région. Ce dimanche 4 mars, la 41e édition de ce tournoi a lieu au palais des sports Auguste-Delaune. Environ 1 000 combattants âgés de 4 à 12 ans y seront présents. Même les plus petits feront des combats réels. « Les parents sont à fond derrière leurs enfants. Ils les encouragent “vas-y, attaque !”,comme s’ils combattaient aux championnats du monde », sourit Catherine Andreazzoli.

Voyage au Japon en 2020

Le Sdus judo prépare cette journée bien en amont. « C’est le travail de tout un club. Les plus grands participent aussi à l’organisation. Une centaine de personnes sont impliquées », décrit Malik Bouraba. Les organisateurs mettent le paquet pour proposer un tournoi de qualité, pensant au moindre détail, à l’image du podium spécialement décoré chaque année par Janick Bravo, la trésorière de l’association. Cet événement annuel met en lumière le travail quotidien de la section qui compte environ 240 licenciés. « Notre but premier est la formation. Le socle pour le club, ce sont les plus jeunes », souligne le secrétaire. Outre le volet sportif, les dirigeants insistent sur leur action éducative et sociale.

Dans cette philosophie, le club porte un projet ambitieux depuis 2017. Il veut emmener une dizaine de ses jeunes au Japon lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. « On va à la source. Le Japon, c’est le Graal en judo », explique Malik. « En plus, l’ambiance des Jeux, c’est magnifique », confie Catherine, qui a déjà participé aux Olympiades. Pour faire partie de ce voyage, le Sdus a retenu deux critères : avoir 18 ans et être ceinture noire en 2020. Le coût du projet est estimé à 40 000 euros. Le club compte démarcher des institutions publiques et privées. Il a aussi lancé une cagnotte en ligne (1) pour envoyer ces « ambassadeurs de Saint-Denis et du département » au pays du Soleil-Levant. Un voyage qu’ils ne seront pas près d’oublier.

Aziz Oguz

(1) www.leetchi.com/c/projets-de-judo-sporting-club

Dimanche 04 février 2018 - 09:00 - 17:00
Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur