À la une En ville

Coin de Une
/ Être à la page… jaune

Lundi, dans la matinée, une vingtaine de jeunes ont bloqué les portes d’entrée du lycée Paul-Éluard et mis le feu à des poubelles, en « soutien au mouvement de protestation des gilets jaunes ».
Lundi, dans la matinée, une vingtaine de jeunes ont bloqué les portes d’entrée du lycée Paul-Éluard et mis le feu à des poubelles, en « soutien au mouvement de protestation des gilets jaunes ».

Dans l’acte IV des gilets jaunes, Saint-Denis fera-t-elle irruption sur scène ? Difficile à prédire tant le scénario de cet inédit mouvement social réserve de rebondissements depuis son lancement.

Pour le moment, les quartiers populaires des grandes villes sont restés plutôt à l’écart d’une jacquerie née dans les classes populaires des zones rurales et des petites et moyennes agglomérations de province. Peut-être faut-il y voir le fatalisme de ceux qui étant tout en bas de l’échelle sociale ne craignent pas d’être déclassés ? Mais les revendications des gilets jaunes changeant de nature, l’envie de faire vaciller le bel ordonnancement libéral commence à se faire sentir aussi en banlieue.

Lundi et mardi, les lycées Paul-Éluard et La Plaine ont connu des tentatives de blocage et des feux de poubelle. Ce jeudi, cheminots et antiracistes aspirent à coordonner leur action à la bourse du travail. Mieux vaut tard que jamais. Problème, c’est peut-être aussi ce que s’est dit le Premier ministre Édouard Philippe qui a annoncé, hier mardi, le gel pendant 6 mois de la hausse des taxes sur les carburants, ainsi que des tarifs de l’électricité. Suffisant pour stopper la propagation de la marée jaune ? Réponse samedi.

Réactions

Le mouvement des gilets jaunes a été lancé en novembre 2018 par huit passionnés d'automobiles. Entretenir sa propre voiture paupérise sa/son propriétaire. L'automobile individuelle est une prison. Le combat pour l'automobile individuelle ne concerne pas la Seine-Saint-Denis. Battons nous pour des transports en commun fréquents. Luttons pour améliorer les RER B C D et pour augmenter la fréquence des rames de la ligne 13 du métro. Stop à la censure des commentaires sur LEJSD.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur