En ville

« Un projet porté par les valeurs du vivre ensemble »

Le JSD: Cela fait maintenant un peu plus d’un an que l’élection du maire et des adjoints a eu lieu. Quel bilan tirez-vous de cette première année?  
Virginie Le Torrec : Il y a un an, avec 6 autres militants socialistes, nous avons fait le choix de participer à la liste de gauche unitaire en refusant les logiques d’appareil pour nous mettre au service de la population. C'est un choix dont nous sommes fiers, l'équipe municipale est riche de sa diversité, c’est un vrai atout et la liberté de ton est de mise dans cette équipe.
Un an après l'élection, j'ai le sentiment que, par des actions concrètes, locales face à des situations complexes, nous faisons vivre un projet politique qui participe à la reconstruction d'une gauche porteuse d'espoir face au modèle néolibéral de Nicolas Sarkozy. Notre projet va au-delà du discours et des pratiques du Parti socialiste qui a renoncé à l’ambition de « changer la vie » et est tiré vers le centre par ses dirigeants .
On voit bien au niveau national et européen les difficultés d’une gauche divisée pour faire exister un projet d’opposition crédible. La campagne pour les élections européennes en est un nouvel exemple. Pendant ce temps, la casse sociale se poursuit, les privilèges des puissants sont renforcés et les libertés reculent. On nous parle sans cesse de « réforme ». Mais que voit-on dans ce pays, particulièrement dans une ville comme la nôtre? La remise en cause, la dégradation du service public, le mépris de l'égalité républicaine, le développement de la précarité, que l'on ait du travail ou pas, l'accroissement des inégalités et au final le développement d'un mal-être qui ronge le lien social.
Parce que nous sommes des militants d'une gauche ouverte et généreuse qui ne renonce pas à « changer la vie », une gauche de transformation sociale, une gauche qui doit mettre l’écologie au cœur de son projet, nous refusons l'idée d'évaluer les hommes et les activités à l'aune de leur valeur marchande. Nous sommes engagés sur un projet porté par les valeurs du vivre ensemble et chaque jour nous y travaillons.

Selon vous quelles sont les mesures prioritaires à mettre en place dans la prochaine période ? 
V. L. T. : Nous continuerons à défendre l'idée qu'une ville doit se préoccuper du bien être de ses habitants et agir avec un projet global qui bénéficie à tous. Quand la situation est difficile, ça a du sens de défendre l'école, de proposer une offre de soins et des projets de santé publique de qualité, de soutenir le réseau associatif, de financer des actions culturelles et le sport tout en encourageant le développement économique. Au sein de ce projet global, la municipalité doit se concentrer sur trois objectifs : la résorption de l'habitat insalubre et la rénovation urbaine, l'éducation, l'intégration professionnelle des jeunes. Mais ce serait s’illusionner de croire que les difficultés de la population peuvent toutes être résolues par les collectivités locales : c'est pour cette raison qu’à côté des actions que nous menons, nous continuons d'être exigeants vis à vis de l'Etat pour qu'il remplisse ses missions à Saint-Denis comme ailleurs, notamment en matière de sécurité, d'éducation et de lutte contre les exclusions.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur